Zumbahua : l’Equateur rêvé

Pays : Équateur

Tags : Révolution, citoyens, pétrole

Rafael Correa vient de prêter serment le 24 mai dernier pour un 3ème mandat à la tête de l’Equateur. Cet économiste de 50 ans veut poursuivre ce qu’il a entamé en 2007, dès son arrivée au pouvoir : la « révolution citoyenne », un programme socio-économique pour développer le pays et lutter contre les inégalités.

Sa méthode, contestée par certains : utiliser la manne pétrolière pour financer sa révolution socialiste. La hausse des prix du baril de pétrole a permis à l’Etat de remplir ses caisses. Mais pour combien de temps ? 

Les réserves équatoriennes sont limitées. Parallèlement, l’Equateur développe ses investissements dans le secteur minier (or et cuivre), provoquant les foudres des défenseurs de l’environnement et de certaines communautés indigènes, qui représentent le tiers de la population équatorienne.

Mais les partisans de Correa voient l’autre face de la médaille : des écoles gratuites, des hôpitaux modernisés, des routes flambant neuves, des «bons de développement humains» de 50 dollars distribués chaque mois à 2 millions de personnes… sur 15 millions d’habitants. Bref, des avancées sociales incontestables qui profitent aux plus modestes. 

Reportage à Zumbahua, 12.000 habitants, point de départ de la «révolution citoyenne» du président Correa qui a fait de cette petite ville andine longtemps oubliée de la modernisation, une miniature de l’Equateur dont il rêve. 

De Nathalie Georges, Eric Bergeron, Diane Cambon et Pascal Bach – ARTE GEIE - France 2013
 

 

Dernière màj le 8 décembre 2016