|

Union européenne – Bilan du terrorisme

Pays : Union européenne

Tags : Antiterrorisme, terrorisme, Djihad

En 2015, l’Union européenne a fait face a plus de 200 échecs et réussites d’attaques terroristes sur son territoire, selon un rapport d’Europol.

Europol a livré le 23 mai 2016 aux parlementaires européens les résultats d’un premier rapport annuel sur les tendances en matière de terrorisme. Des données qui proviennent des États membres de l’Union européenne (UE). En 2015, ceux-ci ont répertoriés 211 échecs et réussites d’attentats. Plus de 1 000 personnes ont été arrêtées pour des infractions liées à des activités terroristes.

Les cas les plus mortels résultent de ce qui a été qualifié de terrorisme djihadiste, avec 17 attaques, 150 morts et 667 personnes arrêtées. « Les cellules terroristes qui sont prêtes à perpétrer une attaque terroriste dans l'UE sont principalement domestiques et basées en son sein, mais nous sommes conscients de la connexion qu'elles ont avec le soi-disant État islamique (EI) », a expliqué Manuel Navarrete Paniague, le directeur du Centre européen de contre-terrorisme, qui fait partie d'Europol.

Attaques d’anarchistes

Europol traque également d'autres groupes terroristes, indique l’agence de presse Belga. Les nationalistes et les séparatistes ont ainsi représenté 168 arrestations en 2015, tandis que les attaques d'anarchistes ou de personnes situées à gauche politiquement ont été à leur plus bas niveau depuis 2006, avec 67 individus arrêtés dans six États membres. Une personne a été tuée dans une attaque attribuée à la gauche en Grèce l'année dernière.

 

Dernière màj le 18 juillet 2016