Une situation explosive au Burundi

Pays : Burundi

Tags : Burundi, Bujumbura, Nkurunziza

La police anti-émeute tente de dissuader les manifestants de se diriger vers le centre-ville de Bujumbura, la capitale du pays. Le 26 avril, deux personnes sont mortes pendant la manifestation. Tout a dégénéré dimanche, lors des manifestations programmées la veille, après l’annonce attendue d’une nouvelle candidature du président Pierre Nkurunziza à l’élection présidentielle du 26 juin. Selon ses opposants, cette candidature est illégale, anticonstitutionnelle et contraire aux accords d’Arusha qui devaient mettre fin à la guerre civile en 2000. Mais Nkurunziza s’accroche au pouvoir. Les Imbonerakure, la jeunesse du parti au pouvoir, mènent des opérations d’intimidation pour permettre à leur champion d’entamer un troisième mandat. Plusieurs milliers de Burundais auraient déjà fui au Rwanda ; il serait 20000 selon le HCR et 3000 nouveaux arrivants . Les autorités tentent aussi d’empêcher les radios privées d’émettre. Hier la radio privée RPA, la plus écoutée du pays, voyait ses émetteurs coupées pendant plusieurs heures. Ce matin, la situation semble encore particulièrement instable.