Une caméra et un casque pour documenter les violences policières

Pays : France

Tags : Tous les internets

En 2014, la mort de Rémi Fraisse convainc Alexis Kraland de prendre sa caméra pour suivre les manifestations chaudes de l’intérieur. Présent depuis le début du mouvement des “gilets jaunes”, cet ex-militant politique devenu reporter immortalise les violences policières et poste ses images sur sa page Facebook et son compte Youtube Street Politics. Vues plus de deux millions de fois, les images qu’il filme sont violentes : Tirs de LBD, de grenades de désencerclement ou de grenades explosives GLI F4, bombes lacrymo ou placages ventraux.

Le parti pris de _Tous les internets : une conversation avec ceux qui se servent du web pour faire entendre leurs voix.

Revenir à la page d'accueil de Tous les internets.