|

Turquie : la fin de l'omerta politique

Pays : Turquie

Tags : Opposition politique, AKP, CHP, Erdogan, Coup d'Etat militaire

C'est la fin d'une parenthèse historique en Turquie, pays extrêmement polarisé politiquement, après l'unité nationale face à la tentative de putsch du 15 juillet dernier. Voulue et orchestrée par le président islamo-conservateur Recep Tayyip Erdogan, cette unité nationale a été respectée par les deux plus grands partis d'opposition. L'AKP, le parti au pouvoir, s'est ainsi affiché main dans la main avec son adversaire historique, le CHP laïc et kémaliste. Une unité nationale ressemblant à s'y méprendre à une omerta politique, dans un climat de tension et de purges massives dans tous les domaines. Mais ce silence semble bel et bien terminé. Depuis peu, l'opposition tente à nouveau de faire entendre sa voix et de retrouver sa place dans le paysage politique turc. A Istanbul, dans le quartier de Beşiktaş, bastion historique du CHP où ce dernier récolte 77% des voix, nos journalistes sont allés à la rencontre de jeunes militants qui sortent de leur torpeur. 

Turquie : l'omerta politique
Turquie : l'omerta politique En Turquie, l'arrestation du rédacteur en chef du quotidien Cumhuryet va peut-être réveiller le CHP. Turquie : l'omerta politique

 

Dernière màj le 2 novembre 2016