|

Turquie : ceux qui ne veulent ni putsch, ni sultan

Pays : Turquie

Tags : démocratie, coup d'Etat, Opposition

Depuis la nuit de vendredi, la nuit du putsch raté, les supporters du président Erdogan ont répondu à son appel de "rester maîtres des rues". Place Taksim, une foule toute acquise au président Erdogan scande son nom depuis plusieurs jours. Et le président turc ne cesse de rappeler sa légitimité démocratique, "élu par 52% de la population". Mais en Turquie, la reprise en main du régime au lendemain du coup d'Etat fait craindre le pire à ceux qui ne soutiennent pas le président turc et son parti. Le malaise et les inquiétudes sont grands pour ceux qui n'ont pas voté pour le président turc et qui assistent aux purges généralisées de l'Etat. Reportage dans des bastions de l'opposition au régime à Istanbul, où l'on ne soutient ni le coup d'Etat, ni le régime d'Erdogan.

Jusqu'à quel point le coup d'Etat avorté profite à la politique de Recep Tayyip Erdogan ? La réponse du sociologue allemand Günter Seufert.

Turquie : ceux qui ne veulent ni putsch, ni sultan

 

Dernière màj le 21 juillet 2016