TTIP : "il ne faut surtout pas négocier en secret."

Pays : Allemagne

Tags : TTIP

Au mois de juillet dernier, le président du Bundestag Norbert Lammert a envoyé une lettre de protestation au gouvernement américain. Ses revendications ? Que les députés du Bundestag puissent consulter les documents liés aux négociations du traité de libre-échange transatlantique. Cet accès n’a finalement été accordé qu’aux membres du gouvernement, une décision que Norbert Lammert a trouvé inacceptable. A tel point que, selon lui, la ratification du Parlement attendue sur l’accord est menacée. Afin d’obtenir plus de transparence pour les membres du Parlement allemand, Lammert est encore en pourparlers avec le Président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker. Invité d'ARTE Journal, il nous explique sa position :

 

Norbert Lammert parle de TTIP