|

Migrants : le pactole des transferts d’espèces

Pays : Monde

Tags : Western Union, migrants

La route qui mène de l'Afrique du Nord à l'Europe est longue et semée d'embûches. Pourtant, des flux massifs de migrants l'ont empruntée au cours de l'année 2015 pour rejoindre l'Europe. Mais le voyage coûte cher : il faut de l'argent pour payer les passeurs, le bus, le train, le taxi, acheter des vêtements et des cartes pour recharger les téléphones mobiles, indispensables pour ne pas perdre le contact avec la famille. Or transporter de grosses sommes en argent liquide n'est pas sans risque : on peut les perdre ou se les faire voler. Les migrants n'ont donc sur eux qu'une partie de leur pécule. Quand l'argent vient à manquer, la famille leur envoie de quoi poursuivre le voyage par transfert d'espèces.

Mardi 26 janvier

23:55

Money in minutes

Quand les migrants contribuent à enrichir les opérateurs financiers internationaux à l’heure de la mondialisation. Une enquête édifiante au coeur d’un phénomène souvent occulté.

Si la société Western Union est leader sur le marché du transfert de fonds, ce n'est pas sans raison. Elle a bien placé ses agences : rien que sur la route des Balkans, elle dispose de 26 000 points de vente, souvent hébergés dans des kiosques à journaux ou par d'autres banques. Et ce, pour deux raisons : d'abord, cela évite à la société d'avoir à construire des succursales ; ensuite, son partenariat local avec des propriétaires de kiosque représente le meilleur moyen de densifier son réseau dans le monde entier au fur et à mesure des besoins. Les deux parties y trouvent leur compte. Pour devenir partenaire de la Western Union, tout propriétaire de kiosque peut proposer ses services sur le site internet de la société. Si elle le considère comme suffisamment fiable, elle lui dispense une formation et lui fournit un logiciel de transfert. Le propriétaire du kiosque touche une commission sur chaque transaction. C'est ainsi qu'en Turquie, première étape du voyage pour beaucoup de migrants, la Western Union a pu passer de trente à plus de sept mille points de vente. 

 

photo-semaine-refugies-turquie

En Turquie, première étape du voyage pour beaucoup de migrants, la Western Union a pu passer de 30 à plus de 7000 points de vente. Retrouvez le Reportage de Daniel Grandclément, qui  est monté à bord d'un cargo de réfugiés syriens et irakiens voguant vers l'Europe. 

 
 
Les migrants sont les meilleurs clients des sociétés de transfert de fonds

D'après Benjamin Schraven, de l'Institut allemand d'aide au développement, la plupart des migrants ne peuvent prendre la route que grâce aux transferts d'argent liquide envoyés par des parents ou amis installés en Europe depuis plusieurs années. Une fois arrivés dans leur pays de destination, ils deviennent à leur tour les meilleurs clients de la société de transfert de fonds : même après l'acceptation de leur demande d'asile, il faut souvent des années avant que leur famille ne puisse les rejoindre. Pendant cette période,  ils continuent à avoir recours au transfert de fonds. En outre, pour certains, la famille ne les rejoint pas : les parents, par exemple, préfèrent souvent rester au pays. L'argent envoyé par les jeunes partis en Occident subvient alors à leurs besoins. Il permet de payer les soins médicaux, les frais de scolarité des autres enfants de la famille ou simplement d'assurer leur subsistance.

 

Les foyers de crise accentuent le phénomène des transferts de fonds

A partir des années 2011/2012, les chiffres montrent une augmentation des envois d'argent vers la Syrie. Retrouvez notre dossier sur la guerre en Syrie.

 

 

Même si la migration est une constante, la présence de foyers de crise accentue le phénomène des transferts de fonds vers le pays d'origine. Par exemple, à partir des années 2011 et 2012, les chiffres montrent une augmentation des envois d'argent vers la Syrie et les pays voisins, où sont accueillis de nombreux réfugiés syriens. "Au cours des dernières années, les transferts d'argent des migrants vers leur pays d'origine se sont avérés un moyen efficace de gestion de crise", explique Benjamin Schraven, de l'Institut d'aide au développement. Selon les chiffres de la Banque mondiale, les envois d'argent ont pour la première fois en 1995, dépassé les sommes versées au titre de l'aide au développement.

Le flux de réfugiés pourrait à long terme faire grimper le chiffre d'affaires 
© Eric Bergeron

À plus longue échéance, on peut supposer que la Western Union bénéficiera de l'afflux massif de migrants en Europe. Retrouvez notre dossier sur la crise des réfugiés.

 

 

Sur les 5,6 milliards de dollars encaissés en 2015 par la Western Union, un dollar sur cinq a été engrangé comme profit, selon le site internet de l'hebdomadaire allemand Die Zeit. Cependant, et malgré les flux actuels de migrants, les résultats de l'année 2015 n'ont pas dépassé ceux de 2014. À plus longue échéance, on peut supposer que Western Union bénéficiera de l'afflux massif de migrants en Europe. En effet, dès que ces derniers percevront des revenus, ils en enverront une partie, par transfert d'espèces, à leur famille restée au pays. "Mais il ne faut pas oublier que les principaux pays receveurs de transferts de fonds en espèces se trouvent en Asie et dans la région du Pacifique", rappelle Benjamin Schraven. Les flux de migrants actuels n'ont donc pas sur le chiffre d'affaires des sociétés de transfert de fonds un impact aussi important qu'on pourrait le supposer de prime abord.

 

Le transfert d'espèces par la Western Union fonctionne très simplement : il suffit de posséder un passeport en cours de validité. En le présentant au guichet, le client indique le destinataire du transfert et dépose la somme concernée. Le collaborateur de la Western Union lui communique alors un numéro à dix chiffres, à charge pour lui de le transmettre à la personne à qui il destine la somme dans son pays d'origine. Cette dernière n'a plus qu'à se rendre dans le point de vente local de la Western Union, où, munie de son passeport et du code chiffré, elle percevra l'argent en liquide. 

Dernière màj le 8 décembre 2016