Tiraspol, une ville fière de ses héros

Pays : Moldavie

Tags : Tiraspol

Tiraspol est encore imprégnée de l’esprit de l’Union soviétique. Ici, il est aisé d’imaginer à quoi ressemblait le quotidien des citoyens de l’URSS.

Geist der Sowjetunion

 

Même si la capitale de la Transnistrie est marquée par la pauvreté, ses habitants sont fiers de leur pays, peut-être justement parce qu’ici, beaucoup d’éléments qu’ils considèrent être des acquis du communisme ont été conservés. Je perçois souvent un sentiment de supériorité chez mes interlocuteurs, comme si c’étaient eux qui avaient un régime plus enviable et la belle vie, comme s’ils avaient tout mieux compris que nous, "pauvres" occidentaux.

 

Stern

A la lisière de la ville, j’ai découvert ces jolies plaques commémoratives. Elles représentent les décorations reçues par Tiraspol au cours de l’Histoire. Tout en haut, l’ordre du Drapeau rouge du Travail, décerné en 1970 pour l’accomplissement du plan quinquennal. Tout en bas, la dernière décoration : l’ordre de la République, qui a récompensé en 2010 la contribution des habitants au renforcement de l’Etat de Transnistrie. 

 

Heldenstadt

"A la mémoire éternelle de ceux qui sont tombés au champ d’honneur"

Si la mémoire soviétique est omniprésente, la Transnistrie a bel et bien tourné une nouvelle page de son histoire. Celle-ci a commencé avec la déclaration d’indépendance de 1990 et la guerre civile qui s’en est suivie en 1992. C’est à la mémoire des morts de cette guerre que ce monument a été érigé à Tiraspol. Les noms de tous les jeunes qui y ont laissé la vie sont gravés dans la pierre, surmontés d’une inscription en russe : "A la mémoire éternelle de ceux qui sont tombés au champ d’honneur". Quelques-uns de ces héros sont enterrés ici.

 

Ehrenmal

Un voyage dans le temps avec un guide polyglotte ?  

Ce jeune homme, 30 ans, parle couramment anglais et allemand et sait profiter du charme soviétique de sa ville natale pour faire des affaires. Son entreprise, dont il est à la fois le chef et l’unique employé, propose aux touristes étrangers des visites guidées de la ville, sur les traces des vestiges de l’Union soviétique. Monuments à la gloire de héros socialistes, larges avenues, immeubles de style stalinien, et beaucoup, beaucoup de rouge : voilà les ingrédients-clés d’une ambiance soviétique réussie, me confie-t-il.  

 

 

Stadtführung