|

Russie : ceux qui ne se sont pas encore tus

Pays : Russie

Tags : Vladimir Poutine, Opposition

Boris Nemtsov faisait partie des opposants les plus véhéments du Kremlin. Il a été assassiné en plein Moscou, en pleine nuit, le 27 février 2015. Sa mort a provoqué la consternation en Russie et au surlendemain, des milliers de personnes sont descendues dans les rues pour lui rendre hommage. Vladimir Poutine a assuré qu'il ferait tout pour que cet assassinat soit élucidé. Mais dans ce pays où l’élimination physique des ennemis politiques est une tradition qui a la peau dure, nombreux sont ceux qui pensent qu'il s'agit là d'un acte d'intimidation orchestré depuis les hautes sphères du pouvoir.  En 2011 et 2012, le vaste mouvement de protestation mené par des opposants de tous bords contre le régime Poutine avait été suffisamment réprimé pour que s'essouffle peu à peu les voix contestataires. Parmi les leaders de ce mouvement, des figures telles que Alexeï Navalny ou Sergueï Oudaltsov ont été arrêtées et poursuivies par la justice, accusées de chercher à renverser le régime. D'autres éléments indésirables comme Mikhaïl Khodorkovski ou Gary Kasparov ont choisi l'exil pour poursuivre la lutte contre le président tout-puissant. Quatre figures dont nous dressons le portrait dans le graphique suivant. (Survolez les photographies pour en savoir plus.)

Les opposants du régime Poutine :

 

 

 

Dernière màj le 8 décembre 2016