Roumanie : Planning Familial Itinérant

Pays : Roumanie

Tags : abandon d'enfants, grossesses non désirées, assistante médicale

Après la chute du régime Ceaucescu en 1989, le monde découvrait ces sinistres bâtisses où des milliers d’enfants étaient abandonnés dès le plus jeune âge. 

Roumanie : Planning Familial Itinérant

 

Une conséquence directe de la politique nataliste du dictateur qui avait interdit la contraception et les IVG. Les abandons d’enfants étaient encouragés et organisés par l’Etat.

Aboli aujourd’hui, le "décret 770" qui interdisait aux Roumaines le recours à la contraception et à l’avortement n’a pourtant pas fait diminuer le nombre d’abandons d’enfants : ils seraient 10 000 à 12 000 enfants chaque année selon l’agence nationale pour la protection de l’enfance. Plus de 60.000 enfants sont actuellement sous la protection de l’Etat, dans des orphelinats, des familles d’accueil, chez des assistantes maternelles….

Depuis 2003, les ONG Care France et SERA Romania financent un programme de planning familial itinérant qui vise à réduire le nombre de grossesses non désirées et donc, d’abandons d’enfants. L’assistante médicale et l’assistant social se rendent au domicile des familles pour les conseiller et les informer. Il s’agit d’expliquer aux femmes vulnérables, isolées ou à risque le principe de la contraception, leur fournir des aides sociales, suivre les grossesses éventuelles, proposer des cours d’éducation sexuelle… CARE France et SERA Romania ont financé le lancement et l’installation de ces programmes dans la moitié des départements roumains. Au bout d’un an ou deux, les autorités locales prennent le relais. Les résultats sont globalement encourageants, même si les équipes se heurtent à des réticences liées aux tabous, au faible niveau d’éducation, à l’entourage familial et social, ainsi qu’au manque de coopération de certains services médicaux.

Depuis son lancement, 94 000 femmes ont bénéficié de ce programme et 60% d’entre elles ont décidé d’utiliser un moyen de contraception. Résultat : une baisse du nombre d’abandons, une baisse du nombre d’avortements, un meilleur suivi des grossesses désirées.

ARTE Reportage a accompagné l’équipe du planning familial itinérant qui sillonne la région de Covasna en Transylvanie depuis plusieurs années. 
 

De Nathalie Georges, Antje Stahlschmidt, Roxana Lazarescu, Anne Rigollet et Marc Gigoux – ARTE GEIE – France 2014 – Rediffusion