Roms de Serbie : les damnés de l’Europe

Pays : Serbie

Tags : Communauté

De 250.000 à 500.000 Roms vivent en Serbie. Une partie d'entre eux a fui le Kosovo, lors de la guerre de 1998-99. Sans emploi, sans avenir, ils survivent de maigres aides sociales dans des abris de fortune installés sur des terrains à la périphérie des villes. 

En 2005, l’Union Européenne se fixait dix ans pour intégrer les Roms dans toute l’Europe. Aujourd’hui, pour les Roms de Serbie, rien n’a changé. Rien, sauf le désir de fuir la précarité, quitter le pays pour offrir une vie meilleure à leur famille. 

Quatorze ans après la fin du conflit, ces réfugiés de guerre, devenus citoyens serbes, sont coincés malgré un passeport et la liberté de voyager. Les demandes d’asile vers l’Allemagne ont explosé. Mais sans argent et sans diplôme, pas d’avenir. 

Submergée par les demandes, l’UE et certains de ses états membres exercent de subtiles pressions sur la Serbie, candidate à l’adhésion et menacent de rétablir l’obligation de visas. Les contrôles aux postes frontières ont été renforcés, augmentant la corruption et les réseaux de passeurs. Apatrides, stigmatisés dans un pays où le taux de chômage avoisine les 30%, les Roms se sentent abandonnés par l’Europe…

Un reportage de Thomas Wedmann, Aleksandar Vukmirovic et Bernadette Huber – ARTE GEIE – Allemagne 2013