|

Rodrigo Garcia, l'enfant terrible du théâtre contemporain

Pays : France

Tags : Théâtre

En 2011, il fallait traverser un arsenal de sécurité digne d'un aéroport pour entrer dans le théâtre où était programmé son spectacle, Golgota Picnic, cible des catholiques intégristes. Il y a quelques mois, ce sont cette fois les défenseurs des animaux qui s'insurgeaient de voir un homard tué chaque soir en direct lors des représentations d'Accidens.

Les spectacles du metteur en scène hispano-argentin Rodrigo Garcia sentent souvent le soufre, ce qui ne les empêchent pas de rencontrer un large succès. Programmée au théâtre Nanterre-Amandiers, dans le cadre du Festival d'Automne à Paris, sa nouvelle pièce, 4, est en tournée en France jusqu'en avril. 4, c'est le nombre de coqs - oui, des coqs - qui sont présents sur scène. On y croise également un drone, des fillettes maquillées comme des voiture volées, un joueur de tennis énervé et un samouraï. On y parle sexe, société de consommation, mensonge et souvenirs d'enfance. Du Rodrigo Garcia pur jus, poétique et cru. Âmes sensibles s'abstenir.

Théâtre : portrait d'un dramaturge engagé

 

Dernière màj le 8 décembre 2016