Retour à la guerre froide ?

Pays : Russie, Ukraine

Tags : Défense, Sécurité, OTAN

La Russie se sent assiégée et voit ses intérêts de défense menacés. Depuis l'effondrement de l'URSS, douze États anciennement membres du pacte de Varsovie sont entrés dans l’OTAN. Parmi eux : la Pologne, la Lituanie, la Lettonie et l’Estonie. Autre sujet de discorde : le système de défense antimissile de l’OTAN qui selon Moscou menace son pouvoir de dissuasion.

Le système de défense antimissile de l'OTAN est basé en Méditerranée et dans différents États membres de l’organisation. Depuis 2005 il porte le savant nom d'Active Layered Theatre Ballistic Missile Defence, (ALTBMD). Le dispositif doit servir  à intensifier détection et la lutte contre des missiles de courte et moyenne portée pouvant atteindre 3000 km.  Selon Anders Rasmussen, le secrétaire général de l’OTAN, ce système est une nécessité au vu de la menace permanente que représente le programme nucléaire iranien. Pour Alexander Grouchko, le représentant permanent de la Russie auprès de l'OTAN, ce système de défense antimissile est au service des interêts stratégiques des États-Unis. La Russie en exige donc le démantèlement. 

"Das Missile Defense System ist nicht gegen Russland gerichtet"

 

Dernière màj le 6 février 2017