Mossoul libérée

Pays : Irak

Tags : Irak, Mossoul, guerre

Le gouvernement irakien a annoncé sa victoire sur Daech à Mossoul ce dimanche.

Dans un communiqué, le bureau du Premier ministre irakien Haider al-Abadi indiquait qu'il avait félicité "les combattants héroïques (...) pour cette victoire" dans la ville "libérée". Le gouvernement précise cependant que la victoire ne sera officielle que lorsque les dernières poches de résistance auront été vaincues. Cette victoire est importante du point de vue symbolique pour l'Etat irakien, qui récupère une métropole importante, mais ne marque pas la fin de la guerre. Daech contrôle toujours quelques zones en Irak, notamment les villes de Tal Afar et Hawija, au nord de Bagdad, et des zones désertiques de la province d'Al-Anbar (ouest), frontalière de la Syrie.

Le 29 juin déjà, le Premier ministre twittait en anglais "Nous assistons à la fin du faux Etat de Daech", suite à la reprise de la mosquée Al-Nouri, emblématique pour son ancienneté (1172) et son minaret penché, et qui a été détruite par Daech le 21 juin.
Le "califat" de Daech avait été proclamé en juin 2014, trois ans avant l'entrée des forces gouvernementales irakiennes dans Mossoul, deuxième ville d'Irak, dont Daech avait fait sa "capitale" en Irak. Trois ans d'occupation meurtrière pour les civils.
Après la reprise de Fallujah en juin 2016, l'armée irakienne lançait en octobre l'offensive pour reprendre Mossoul. La reprise de la ville a nécessité huit mois de combats aux forces réunissant l'armée irakienne, les peshmergas kurdes, les milices chiites, sunnites et chrétiennes et la coalition contre l'Etat islamique menée par les Etats-Unis.

Retour chronologique, à travers nos archives, sur ces trois années d'occupation de Mossoul, de combats armés et de combats quotidiens de la population pour survivre à la guerre.