|

Re-make/Re-model #1

Pays : France

Tags : Maps to the stars

"Maps to the Stars" (D. Cronenberg, 2014) / "Mommie Dearest" (F. Perry, 1981)

 

 

Teck, thé vert et lotus. Encadrée de piliers que la sagesse a déserté, regard envâpé, Havana Seagrand (Julianne Moore) s’adonne au yoga et autres médecines douces - Vicodin, Klonopin, Zolox - pour oublier que le fantôme juvénile de sa mère revient la hanter. Cette maman très chère, qui fut actrice avant elle, et qui, vivante, venait souvent la visiter d’un peu trop près dans son lit de jeune fille. 

 

Dans l’escalier monumental, Joan Crawford (Faye Dunaway) parade avec sa fille adoptive Cristina. L’alcool n’a pas définitivement achevé son œuvre, les névroses et phobies (des cintres, entre autres) se tiennent encore à carreau, mais plus pour longtemps. Le calvaire de Cristina ne va pas tarder à s’incarner dans le film outrancier et involontairement hilarant de Frank Perry.

 

Le Cronenberg en surchauffe de "Maps to the stars" retient la leçon, prend ses distances et précautions. "On n’est pas dans Mommie Dearest", lâche Havana à son assistante. On ne l’affirmera pas avec la même véhémence.

Dernière màj le 8 décembre 2016