Quand Facebook se rend complice des dictateurs

Pays : Cambodge

Tags : Tous les internets

Au Cambodge, le Premier ministre Hun Sen se sert de Facebook pour se maintenir au pouvoir. Pour l’opposant Sam Rainsy, la plateforme américaine est complice des manoeuvres du dirigeant cambodgien qui n’a pas hésité à acheter de faux likes pour gonfler sa popularité. Il a donc porté plainte contre Facebook.

Le parti pris de _Tous les internets : une conversation avec ceux qui se servent du web pour faire entendre leurs voix.

Revenir à la page d'accueil de Tous les internets.