|

Primaires américaines : Clinton et Trump s'imposent au Super Tuesday

Pays : États-Unis

Tags : super tuesday, élections présidentielles

Le rythme de la campagne présidentielle s’accélère aux États-Unis. Conviés aux urnes le 1er mars pour le Super Tuesday, les électeurs américains ont départagé les candidats démocrates et républicains dans une douzaine d’Etats. Sans surprise, Hillary Clinton et Donald Trump se sont imposés face à leurs rivaux : chez les démocrates, l'ancienne secrétaire d'Etat a remporté sept Etats en plus de l'archipel américain des Samoa, contre quatre pour Bernie Sanders. Côté républicain, Donald Trump est arrivé vainqueur dans sept Etats, Ted Cruz dans trois et Marco Rubio dans un. Décisif, le vote du Super Tuesday ne clôture pour autant pas la compétition : d’autres élections auront lieu jusqu’en juin.

Hillary Clinton, en tête chez les démocrates

Après avoir remporté l'Iowa, le Nevada et la Caroline du Sud le mois dernier, l'ex-secrétaire d'Etat s'est à nouveau imposée dans les Etats du Sud, soutenue par une grande partie des électeurs noirs et du vote des femmes : Géorgie, Alabama, Tennessee, Virginie, Arkansas, Texas. Hillary Clinton a également remporté le Massachusetts et l'archipel américain des Samoa. Confortée dans sa course à la présidentielle, l'épouse de Bill Clinton se projette déjà vers le scrutin de novembre, dernière étape de la campagne : "Le niveau du discours dans l'autre camp n'a jamais été aussi bas", a-t-elle jugé mardi soir, dénonçant les propos racistes du candidat républicain Donald Trump. 

Son rival Bernie Sanders, seul candidat démocrate encore dans la course pour les primaires, l'a emporté quant à lui dans son fief du Vermont, frontalier du Québec, ainsi que dans l'Oklahoma, le Colorado et le Minnesota. Visiblement fatigué à l'issue des scrutins, le candidat outsider au programme socialiste a néanmoins rappelé que la campagne n'est pas terminée. Depuis janvier, sa position ne fait que grimper dans les sondages, notamment grâce au soutien des jeunes électeurs. 

Suivez les résultats des primaires démocrates au fil des élections :

 

Donald Trump domine le camp des Républicains

Côté républicain, le magnat de l'immobilier Donald Trump continue de dominer ses quatre poursuivants encore en lice, après avoir gagné sept Etats mardi : la Géorgie, Alabama, Arkansas, Géorgie, Massachusetts, Tennessee, Vermont et Virginie. Il s'était déjà imposé précédemment dans le New Hamsphire, la Caroline du Sud et le Nevada. Seuls quatre Etats lui ont échappé. Après avoir remporté l'Iowa, le sénateur texan Ted Cruz s'est imposé dans l'Alaska, l'Oklahoma et dans son propre Etat. Le jeune sénateur de Floride Marco Rubio n'a dominé que dans un seul Etat, le Minnesota.

Vulgaire, indécent, Donald Trump, novice en politique, impose son style et tire la campagne vers le bas. Jusqu’à présent, aucune controverse, aucun dérapage ne l'a encore fait trébucher, malgré des attaques de plus en plus violentes de la part de ses adversaires, qui voient dans son investiture la défaite du parti à la présidentielle.
Principaux reproches ayant fusé ces derniers jours : son refus de condamner le Ku Klux Klan, le tweet d'une citation de Benito Mussolini, sa décision de forcer sur le faux bronzage ou encore la rumeur le reliant à la mafia du bâtiment.

Suivez les résultats des primaires républicaines au fil des élections :

 

 

Les étapes de la campagne

Un calendrier chargé jusqu'aux élections présidentielles

Au total, environ un quart des délégués chargés d’élire les candidats ont été désignés mardi. Désicif, le vote du super Tuesday ne clôture pas pour autant la campagne : trente-cinq autres États sont encore appelés à se prononcer avant juin. Prochain rendez-vous : les élections du 5 mars dans le Kansas, la Louisiane, le Nebraska et le Kentucky. 

 

Les primaires et caucus servent à élire des délégués chargés de désigner les candidats, lors de conventions nationales qui se tiendront respectivement du 18 au 21 juillet pour les républicains, à Cleveland dans l’Ohio, et du 25 au 28 pour les démocrates, à Philadelphie en Pennsylvanie. C'est là que les deux candidats ayant remporté le plus de voix seront investis à la présidentielle prévue le 8 novembre. 


 

Dernière màj le 3 mars 2017