|

Présidentielle : la tentation du "ni-ni"

Pays : France

Tags : Présidentielle 2017, Macron, le pen, abstention, Vote blanc

A dix jours du second tour de la présidentielle, le front républicain contre Marine Le Pen ne parvient pas vraiment à s’imposer. Loin des grandes mobilisations anti-Front National de 2002, beaucoup d’électeurs se montrent tentés par l’abstention ou le vote blanc. Jeudi, quelques milliers de lycéens ont défilé pour protester contre l’affiche du second tour. La manifestation a été émaillée de quelques incidents. A gauche, Jean-Luc Mélenchon a refusé de donner une consigne de vote. Le candidat de la France insoumise, qui a recueilli 19,6% des suffrages au premier tour, laisse ses troupes décider. 

Présidentielle : la tentation du "ni-ni"
Présidentielle : la tentation du "ni-ni" Beaucoup d'électeurs refusent le choix entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Présidentielle : la tentation du

 

Dernière màj le 28 avril 2017