|

Poutine supertsar

Pays : Russie

Tags : Poutine, Russie, Ukraine, Crimée, OTAN

4 heures d'interview en direct à la télévision d'Etat, le grand Poutine Show annuel n'a pas failli à la tradition. Face au président qui a réponse à tout, des invités complaisants et des présentateur soumis. Les questions les plus subversives qui n'ont pas dû manquer parmi celles posées par les près de 2 millions de russes qui se seraient rués sur le standard (chiffre officiel), n'ont malheureusement pas été posées. Et comme nous n'étions pas invités, nous nous sommes autoproclamés jury. Voici notre palmarès, ainsi qu'un florilège de réactions sur la toile.

 

 

Prix Pinocchio :

"Il n'y a pas pas la moindre unité militaire russe en Ukraine" 

L'implication de la Russie en Ukraine ? Des "foutaises"

 

 

Prix Nobel de la Paix :

"J'espère fortement ne pas avoir à envoyer des troupes en Ukraine"

"Le dialogue est la seule façon retrouver l'ordre en Ukraine"

Aux autorités de Kiev : "Contre qui allez vous utiliser votre artillerie et votre aviation, avez-vous perdu tout sens de la morale ?"

"Les missiles de défense américains stationnés en Europe sont pointés vers la Russie, même si tout le monde prétend le contraire."

"L'Otan ne nous fait pas peur, nous pouvons les étouffer"

 

 

 

Prix Edward Snowden (exilé en Russie, l'informaticien qui a fait exploser le scandale de la NSA a d'ailleurs été invité à poser une question au bon président Poutine NDLR)

"C'est compliqué de négocier avec les leaders européens qui sont contraints à murmurer, jusque chez eux, par peur d'être espionnés par les Etats-Unis".

 

 

 

Prix Muhammad Yunus de l'aide aux pays en difficulté :
"Nous allons investir pour accélérer le développement de la péninsule de Crimée(...) Les habitants de la Crimée doivent être traité à égalité avec le reste de la population russe (...) ils auront droit aux mêmes aides sociales que les russes"

 

Grand prix du Vatican "Faute avouée à demi-pardonnée sous réserve de réciter trois pater et deux je vous salue" :

"Il y avait des militaires russes en Crimée pour s'assurer de la bonne tenue du référendum."

 

 

Prix Gorbatchev de l'amitié russo-américaine

A une fille de six ans qui lui demande s'il pense que le président Obama serait prêt à le sauver s'il le trouvait en train de se noyer : "C'est un homme courageux, je pense qu'il le ferait."

 

 

 

Prix Femen

A propos d'une éventuelle nouvelle première dame "Je dois d'abord m'occuper de trouver un mari à mon ex-femme"
 

Prix Robert Mugabe

En conclusion de 4 heures d'un show marathon, Vladimir Poutine admet n'être "pas d'accord avec l'idée de rester président à vie".  

Dernière màj le 8 décembre 2016