Pologne : le repli démocratique

Pays : Pologne

Tags : crise politique, mise sous tutelle des médias, parti conservateur

Vainqueur aux élections parlementaires d’octobre 2015, le parti conservateur "Droit et Justice", le PiS de Jaroslaw Kaczynski, a repris en main la justice et les médias. D'après la nouvelle loi entérinée le 7 janvier dernier par le président Andrzej Duda, les dirigeants des médias publics vont désormais être nommés par la majorité parlementaire, ce qui place de fait la télévision et la radio publiques sous la tutelle directe du parti politique au pouvoir.

Une fulgurante mise au pas de l’appareil d’Etat, une proximité idéologique avec Viktor Orban, ont provoqué la colère de l’opposition libérale et l’inquiétude de Bruxelles.

Des nominations au sein du tribunal constitutionnel et des remplacements au débotté dans l'audiovisuel public, ont choqué l’opinion. Les partisans d'une ligne plus libérale appellent l'Europe à l'aide. Les soutiens du pouvoir en place mettent en avant une Pologne inféodée aux directives européennes.

Après une décennie de développement économique qui doit tout au libéralisme et à la globalisation, mais qui a laissé à l’écart de la prospérité une frange de la population qui se sent lésée et menacée par l’arrivée des migrants, le pays subit de plein fouet une crise politique qui met l’accent sur la fragilité de la construction européenne.
 

De Vladimir Vasak, Jacek Dobrowolski et Anne Rigollet – ARTE GEIE - France 2016

Dernière màj le 8 décembre 2016