|

Pologne : le repli sur soi

Pays : Pologne

Tags : sanctions, union européenne, Nationalisme

Depuis leur victoire électorale en octobre dernier, les conservateurs du parti nationaliste Droit et justice multiplient les réformes autoritaires qui inquiètent l’Europe. A Bruxelles, la Commission européenne a lancé une procédure inédite pour sanctionner le non-respect de l'état de droit en Pologne. En réaction, la première ministre Beata Szydlo est venue s’expliquer le 19 janvier devant le Parlement. Son gouvernement est soutenu par une large partie de la population, notamment dans l’est du pays où le parti PiS a obtenu ses meilleurs scores. Pour de nombreux habitants, il apparaît comme le seul parti politique capable de redresser l’économie du pays, bradée selon eux au profit d'intérêts européens.

 

Kulesze Koscielne : le repli sur soi

 

Dernière màj le 8 décembre 2016