Philippines : les nouvelles frontières de l’EI

Pays : Philippines

Tags : Marawi, islamisation, groupe terroriste

En mai 2017, Marawi, une ville de 200 000 habitants dans le Sud des Philippines, est la première agglomération d’Asie du Sud-Est à tomber aux mains d’alliés du groupe Etat Islamique.

 

Surprise par cette attaque jusqu’ici impensable dans un pays majoritairement catholique, l’armée philippine a mis cinq mois à reprendre Marawi. Il s’agit de sa bataille urbaine la plus meurtrière depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale.

Des mois après sa libération, la ville dévastée reste sous contrôle militaire. Au plus fort de la crise, 600 000 civils ont été déplacés. Dans les communautés, le siège de Marawi a servi de déclic au dialogue interreligieux.

Ailleurs dans le Sud philippin musulman, le siège de Marawi a bousculé les rapports de force. Sur les territoires les plus reculés, d’anciens rebelles musulmans, autrefois en guerre contre l’armée philippine, se battent désormais à ses côtés contre le groupe terroriste. Dans les campagnes, des villageois organisent leur propre défense avec les moyens du bord.

L’équipe d’ARTE Reportage a rencontré ceux qui gardent ces nouvelles lignes de front face au groupe Etat Islamique.

de Marianne Dardard, Charles Villanove, Olivier Marzin – ARTE GEIE / Baozi Prod – France 2018