Perturbateurs endocriniens : attention danger !

Pays : France

Tags : hormones, laboratoires pharmaceutiques

La Commission européenne a renoncé à un vote sur la réglementation des perturbateurs endocriniens, que l'OMS qualifie pourtant de "menace mondiale pour la santé". Pourquoi ? - Entretien avec Barbara Demeneix, biologiste galloise et spécialiste mondiale des perturbateurs endocriniens + en Slovaquie, les enfants roms sont envoyés dans des écoles pour handicapés physiques et mentaux

 

L'enquête : à différentes reprises l'an dernier, la Commission européenne a renoncé à un vote sur la réglementation des perturbateurs endocriniens. Omniprésents dans notre quotidien, ces produits chimiques sont fortement soupçonnés d'être liés à de nombreuses maladies en augmentation, comme le cancer du sein ou de la prostate, le diabète, l'infertilité…  Le dernier échec, en février, illustre l’absence de consensus sur ce que l'OMS qualifie pourtant de "menace mondiale pour la santé". Les lobbies de l’industrie chimique sont-ils à l'origine de cette impasse ?
 

L'interview : Barbara Demeneix, biologiste galloise et spécialiste mondiale des perturbateurs endocriniens.
 

Le tour d'Europe des correspondants : comment nos voisins réagissent-ils face à la menace des perturbateurs endocriniens ?


Le "Vox report" : en Slovaquie, les enfants roms sont systématiquement envoyés dans des écoles pour handicapés physiques et mentaux.

 

En partenariat avec 

news-republic-logo.png

 

RETOUR À LA PAGE D’ACCUEIL