|

Pas touche au foot !

Pays : France

Tags : foot, Euro 2016, Dopage

En matière de lutte antidopage, le foot fait exception. Ici, pas le droit de blasphémer. Le dopage n’existe pas.

En matière de lutte antidopage, le foot fait exception. Ici, pas le droit de blasphémer. Le dopage n’existe pas.

12 juillet 1998. Les Français exultent. L’équipe de France de football vient de gagner la coupe du Monde en battant 3 à 0 le Brésil. Les Champs Élysées sont envahis, le public communie avec ces 22 héros dont l’épopée sera portée à l’écran par le documentaire Les Yeux dans les Bleus. Pas de doute dans les esprits : cette équipe a gagné à force de combativité, d’envie.  

Pourtant, aujourd’hui, le doute existe sur la probité des joueurs. À la demande de la Fédération Internationale de football amateur (FIFA), les échantillons de cette compétition ont été détruits, empêchant tout test rétroactif. Un véritable mystère entoure cette compétition.

 

Dopage dans le football, la destruction des preuves
Dopage dans le football, la destruction des preuves Dopage dans le football, la destruction des preuves Dopage dans le football, la destruction des preuves

Pas de quoi susciter la méfiance envers ce sport, qui, contrairement au cyclisme, bénéficie de la mansuétude des supporters. Pourtant, en 2004, Zinédine Zidane a admis avoir pris de la créatine lors de son passage à la Juventus de Turin (1997-2001), un produit favorisant le développement de la masse musculaire autorisé en Italie mais interdit à l'époque à la vente en France. Malgré cet aveu, sa légende n’a pas été écornée.

Alors que l’Euro s’apprête à débuter le 10 juin prochain, l’efficacité de la lutte antidopage dans le football reste posée. En effet, une étude commandée par l'UEFA publiée en 2015 laisse à penser que 7,7% des footballeurs pourraient avoir recours aux stéroïdes anabolisants. Des résultats que l'instance dirigeante du football européen a contesté.

 

Foot, la loi du silence
Foot, la loi du silence Foot, la loi du silence Foot, la loi du silence

 

Circulez, il n'y a rien à voir !

 

Dernière màj le 1 juin 2016