|

Parlez-vous le langage du chômage ?

Pays : Union européenne

Tags : déchiffrage, Chômage

Le vocabulaire autour du chômage est utilisé tous les jours, mais pas toujours à bon escient. Petit guide pour être incollable sur le sujet. 

 

Qu'est-ce que le déclassement ?

Le déclassement désigne soit le fait qu'une personne occupe un emploi de qualification inférieure à celui auquel cette personne pourrait prétendre selon son niveau de formation (mais, dans ce cas, mieux vaudrait parler de déqualification), soit la perte de qualification résultant d'un changement d'emploi, soit le fait qu'une génération occupe une position sociale moins élevée que celle de ses parents, malgré un niveau de formation égal ou supérieur.

> Pour aller plus loin
 

Chômage frictionnel, chômage structurel : de quoi parle-t-on ?

Le chômage frictionnel désigne pour un individu la période transitoire entre deux emplois (recherche, entretiens d’embauche, etc.).

Le chômage structurel correspond aux désajustements entre les candidats à l'emploi et les postes proposés ou les qualifications recherchées par les employeurs : il s'agit d'un type de chômage que même les mouvements de prix (salaires) ne sont pas susceptibles d'éliminer.

Le terme de chômage naturel a été lancé par Milton Friedman en 1968. Pour le grand économiste libéral, ce qualificatif désignait le prix à payer pour une société qui tolère des marchés imparfaits: plus on s'éloigne de la concurrence pure et parfaite, plus le prix à payer est lourd.

Le chômage d'équilibre désigne celui que l'on ne peut réduire qu'en acceptant une dose supplémentaire d'inflation [approche dite « de Phillips » ou « du Nairu »  (Non Accelerating Inflation Rate Unemployement)].

 

La productivité, qu'est-ce que c'est ?

Le concept : la productivité correspond à la quantité de richesse produite en un temps donné. On mesure souvent la productivité des travailleurs, mais on peut aussi mesurer celle du capital, et notamment des machines. Les gains de productivité correspondent à une amélioration de l’efficacité des moyens de production (par exemple lorsque les machines deviennent plus performantes ou que les travailleurs sont mieux organisés).

La mesure : la productivité se mesure en divisant une production par la quantité de travail ou de capital qu'elle a nécessitée. La production peut être exprimée en unités physiques – par exemple, nombre de voitures ou tonnes d'acier –, et l'on parle alors de productivité en volume. Ou elle peut être exprimée en unités monétaires, et l'on parle alors de productivité en valeur. Quant à la quantité de travail, il peut s'agir du nombre d'heures (productivité horaire) ou du nombre de travailleurs (productivité par tête).

 

> Éléments de définition supplémentaires
> Pour aller plus loin

 

Dernière màj le 8 décembre 2016