|

"Nous voulons entrer dans la grande famille allemande"

Pays : Allemagne

Tags : Réfugiés, intégration

En Allemagne, quand il s'agit de l'accueil des réfugiés et des demandeurs d'asile, le pire côtoie le meilleur. Le pire : les attaques et les manifestations de néo-nazis ; le meilleur : ces citoyens qui accueillent les nouveaux arrivants sur les quais de gares. Loin des paroxysmes émotionnels, que se passe-t-il après l'arrivée des migrants ? ARTE Journal a posé sa caméra à Torgelow, au nord-est du pays. Depuis un an et demi, cette petite ville à deux pas de la mer Baltique loge plusieurs centaines de réfugiés et s'il n'y a pas eu de manifestations hostiles, la population ne les accueille pas non à bras ouverts.

"On ne peut pas accepter les propos néonazis des citoyens sous prétexte qu'ils sont inquiets"

A Torgelow, l'intégration des réfugiés demande une bonne dose de pédagogie de la part des élus.

 

 

Allemagne : les réfugiés de Torgelow

 
 

"On a besoin d'une formation, d'un boulot pour pouvoir mener une vie normale"

Loin de l'agitation médiatique, les réfugiés tentent de se construire une vie, souvent faite d'attente et d'ennui. 

Allemagne : les réfugiés de Torgelow (2)

 


"On se retrouve avec des gens de plusieurs nationalités parlant plusieurs langues. Mais au foot, pas de problème. Le sport crée des liens."

Avec le recul, les habitants de Torgelow se rendent bien compte que cette nouvelle population apporte un certain dynamisme à la ville.

Allemagne : les réfugiés de Torgelow (3)


 

 

Dernière màj le 8 décembre 2016