|

"Nous sommes tous des journalistes sans formation"

Pays : Allemagne

Tags : Munich, réseaux sociaux, information

Beaucoup de fausses informations ont circulé vendredi soir, alors que la ville de Munich était en état de siège. Les réseaux sociaux sont en grande partie responsables de ces informations communiquées tous azimuts. Le flux est si dense que personne ne peut le contrôler. Markus Beckedahl, un activiste du net, nous donne son point de vue sur les nouvelles façons de s'informer et le double visage d'Internet.

Bonus : das doppelte Gesicht des Internets

 

Dernière màj le 25 juillet 2016