|

Non, la France et l'Allemagne ne sont pas des pays d'immigration massive

Pays : Union européenne

Tags : Immigration massive, Allemagne, France

En France et en Allemagne, certains prétendent que les deux pays seraient « envahis » par les migrants. Une théorie qui ne résiste pas à la réalité.

Concernant les nouveaux arrivants, la France et l’Allemagne ont accueilli en 2012 respectivement l’équivalent de 0,41 et 0,49 % de leur population totale. Des chiffres proches de ceux du Royaume-Uni ou de l’Italie, mais qui sont bien inférieurs à la moyenne des pays développés (rassemblés au sein de l’Organisation de coopération et le développement économiques, OCDE), ou plus encore à des pays comme la Suède ou la Suisse.

Mais qu'en est-il du « stock », c'est-à-dire du nombre d'immigrés présents sur le territoire ? Cette fois, France et Allemagne sont plutôt dans le haut du classement, même si les deux pays restent devancés par des pays comme l’Espagne, la Suède ou la Suisse. Cela traduit le fait que l’Allemagne et la France sont des grands pays d’immigration depuis longtemps. En France par exemple, 70 % des immigrés présents aujourd'hui dans l'Hexagone y sont arrivés depuis plus de dix ans.//Enfin, ceux qui dénoncent le plus l’immigration assurent que France et Allemagne sont « envahis » par les migrants illégaux. Il est par définition difficile de le prouver, ou d’affirmer le contraire, mais les chiffres les plus fiables rapportés par les États montrent là encore que si la France et l’Allemagne ont effectivement sur leurs territoires de nombreux migrants illégaux, la situation est plus marquée encore dans d’autres pays