|

"Maîtresse, j’ai froid" : une institutrice marseillaise dénonce l’état désastreux de son école

Pays : France

Tags : Ecole, Marseille

En savoir plus...

Une pétition est en ligne sur le site Change.org

Après plusieurs jours dans une classe à 13°C, devant des élèves en doudoune et avec les lèvres bleues, Charlotte Magri, enseignante dans une école des quartiers nord de Marseille, a écrit à la ministre de l’Education nationale Najat Vallaud-Belkacem, lettre ouverte restée pour l'instant sans réponse. L'institutrice et les parents d’élèves réclament d’importants travaux de rénovation pour cette école délabrée. La mairie de Marseille, responsable des établissements scolaires du premier degré, estime faire ce qu'elle peut.

Marseille : l'école délabrée

 

 
"Je n’en pouvais plus, humainement et moralement, de continuer à subir ces conditions de travail et à les imposer à mes élèves"
"Le besoin d’arrêter de me taire"

 

 
Dans sa lettre à la ministre de l’Education nationale, Charlotte Magri dénonce non seulement les conditions désastreuses des locaux, mais aussi les inégalités de traitement entre les écoles de Marseille. 
"Tout le monde n'a pas le droit à la même école"