"L’Ukraine est devenue un problème militaire"

Pays : Ukraine

Tags : OTAN, Ukraine, sommet

L’atmosphère est lourde à Newport, Pays de Galles, où sont rassemblés depuis le 04 septembre les chefs d’Etat et de gouvernements des pays membres de l’Otan. La guerre dans l’est de l’Ukraine et les craintes d’un embrasement du conflit sont dans tous les esprits. Mercredi, Vladimir Poutine a avancé une proposition de plan de paix. Le président ukrainien a confirmé jeudi qu’un cessez-le-feu dans l’est séparatiste pourrait être signé dès demain à Minsk alors que l’armée de Kiev subissant de nombreux revers recule et semble au bord de la débâcle. L’Otan a deux jours pour se mettre d’accord sur les moyens d’accentuer la pression sur Moscou en envoyant un message de fermeté et en réaffirmant son soutien à l’état ukrainien. Mais que peut-on attendre réellement de ce sommet ? Sommes-nous à un tournant décisif de la guerre froide ? Réponses avec Marie Mandras, spécialiste de la Russie. Elle est chercheure au CNRS, politologue au Centre d'études et de recherches internationales (CERI) de Sciences-Po. Une interview menée par Hérade Feist.

 

Que peut-on attendre de concret du sommet de l’Otan ? 

 

Interview de Marie Mandras 1/3

 

Sommes-nous vraiment face à un risque de nouvelle guerre froide ?

Interview de Marie Mandras 2/3

Les Américains sont pour une adhésion rapide de l’Ukraine à l’Otan, les Européens contre… Qui a raison ?

 

 

 

Interview de Marie Mandras 3/3

 

 

Vidéo