|

L'UE s'accorde sur des objectifs communs en vue de la COP21

Pays : Union européenne

Tags : Climat, Réchauffement

Les Etats membres de l'Union européenne se sont accordés, vendredi 18 septembre à Bruxelles, sur des objectifs communs en vue de la Conférence de Paris sur le climat (COP 21), notamment une réduction de 40% des émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030.

Les vingt-huit ministres de l'Environnement de l'UE ont également fixé des objectifs à plus long terme : une réduction de 50% d'ici 2050 par rapport aux niveaux de 1990 et une "neutralité carbone" d'ici 2100. "Nous avons un mandat de long terme, un mandat fort et responsable", se félicite Carole Dieschbourg, la ministre luxembourgeoise de l'Environnement, dont le pays assure la présidence du Conseil de l'UE. "L'Union européenne est pleinement équipée pour un accord ambition lors de la conférence de Paris sur le climat", estime de son côté le commissaire européen au climat et à l'énergie Miguel Arias Canete.

En savoir plus...

Les contributions déposées sont visibles sur le site du World Resources Institute.

L'un des enjeux de la conférence de Paris, qui se tiendra entre le 30 novembre et le 11 décembre, sera de déterminer si ses conclusions seront légalement contraignantes, une position que l'UE a réitéré à maintes reprises. Chaque pays est invité à publier avant la conférence de Paris sa contribution. Outre l'UE, qui est responsable de 9% des émissions mondiales de gaz à effet de serre, une trentaine de pays ont déjà déposé leurs contributions, couvrant plus de 60% des émissions mondiales.

Comprendre le pourquoi de cette conférence sur le climat, en deux graphiques

Réduire les émissions de gaz à effet de serre...

La carte ci-dessous utilise l'anamorphose : l’aire des différents pays du globe est déformée - et les couleurs modifiées - en fonction de leurs émissions de gaz à effet de serre. Entre 1990 et 2012, selon les données du World Resources Institute, celles-ci sont passées, à l'échelle mondiale, de 33,9 à 47,6 milliards de tonnes d'équivalent CO2, soit une hausse de 40% en vingt-deux ans. Plus gros pollueurs, la Chine, les Etats-Unis, l'Union européenne, l'Inde et la Russie représentent à eux seuls plus de la moitié de ces émissions. 

Naviguez à travers les années à l'aide du menu déroulant et survolez les pays avec votre souris pour connaître leurs émissions de C02.

... pour enrayer le réchauffement climatique

Selon l'Agence américaine d'observation océanique et atmosphérique, la température moyenne du globe, en 2015, surpasse de 0,84°C la moyenne des températures enregistrées au XXe siècle (15,6°C). Ce chiffre confirme la tendance au réchauffement climatique, provoqué par l’accumulation des gaz à effet de serre dans l’atmosphère. En clair : l'année 2015 est la plus chaude jamais enregistrée et les activités humaines en sont les principales responsables.

Notre infographie ci-dessous liste l'ensemble des températures moyennes enregistrées, année par année, depuis 1880. En bleu, les anomalies négatives (nombre de degrés inférieurs à la moyenne du XXe siècle) ; en rouge, les anomalies positives (nombre de degrés supérieurs à la moyenne du XXe siècle).

 

Dernière màj le 8 décembre 2016