L'opposition vénézuélienne reçoit le prix Sakharov 2017

Pays : Venezuela, République Bolivarienne Du

Tags : Prix Sakharov, Opposition politique, Daniel Ceballos, Patricia Gutierrez

Ce mercredi 13 décembre, le Parlement européen  a remis le prix Sakharov à l'opposition démocratique au Venezuela. Parmi les personnes récompensées figure Daniel Ceballos, l'ancien maire de San Cristobal, actuellement en prison. ARTE Journal a reçu Patricia Gutierrez, sa femme, qui a repris le flambeau de la contestation.

Qui sont les lauréats du prix Sakharov 2017?

Cette année, le Parlement européen a décidé de décerner le prix Sakharov "pour la liberté de l’esprit" à l’opposition vénézuélienne. Elle englobe les membres de l’Assemblée nationale, privée de leur pouvoir législatif et les dissidents politiques emprisonnés. Selon une organisation vénézuélienne de défense des droits de l’homme, il y a aujourd’hui 600 prisonniers politiques qui croupissent en prison.

Depuis, la mort de Hugo Chavez en 2013, le Venezuela est plongé dans une profonde crise politique et économique. Les manifestations appelant au départ du président Maduro se sont multipliées mais lui ne veut rien entendre. Le régime n'a fait que se durcir et Nicolas Maduro se prépare à briguer un second mandat en octobre 2018.

 

Retour sur quatre années de crise au Venezuela :

Qui est Patricia Gutierrez ?

L’opposition est incarnée par quelques visages qui ont fait la une des manifestations. Parmi elles, Daniel Ceballos, l’ancien maire de San Cristobal au nord-ouest du pays, l’un des fiefs de la contestation lors des grandes manifestations de 2014. Après une première arrestation, en mars 2014, Daniel Ceballos avait été relâché, puis assigné à résidence. La justice lui a notamment reproché de ne pas avoir empêché la tenue des manifestations. Mais craignant l’organisation d’un referendum sur sa destitution, le président Maduro l’a fait arrêter une seconde fois en août 2016, comme pour lancer un signal à l’opposition. Cette fois-ci, il a été accusé de vouloir "s’enfuir pour diriger et coordonner des actes violents dans le pays".

Daniel Ceballos est toujours en prison. C’est donc sa femme, Patricia Gutierrez qui viendra chercher le prix pour lui. Après l’incarcération de son mari, Patricia Gutierrez a repris le flambeau de la contestation. Elle a notamment été élue triomphalement à la mairie de San Cristobal lors des élections organisées après la première arrestation de son mari.

 

Où en est l’opposition vénézuélienne dans son combat pour la liberté ?

Le 6 décembre 2015, l’opposition unifiée remportait les élections législatives au Venezuela. 28 partis s’étaient rassemblés au sein d’un grand mouvement, la Table unie ou le MUD, en espagnol, pour faire barrage au président. C’était la première défaite, en 16 ans, pour le parti au pouvoir.

Mais depuis, le président n’a eu de cesse de museler ses opposants, notamment en supprimant les pouvoirs du Parlement au profit de l’Assemblée constituante, qu’il a fait élire et qui lui est entièrement dévoué. Aujourd’hui, l’opposition est affaiblie et divisée. Elle ne parvient pas à se mettre d’accord sur la stratégie à adopter face au président qui s’efforce de les sortir un à un du jeu politique. La cote de popularité du MUD est en baisse et sa stratégie patine.