Livraison de repas à domicile : la guerre des start-up

Pays : Union européenne

Tags : Start-up, Livraison de repas à domicile, Filles au pair, Danemark

Enquête sur les jeunes pousses de la Net économie qui ont investi la livraison de repas à domicile ; entretien avec Bruno Teboul, coauteur de "Ubérisation = économie déchirée ?". Et reportage au Danemark, où de jeunes filles au pair philippines sont exploitées par leurs familles d’accueil.

 

Le débat de la semaine : les jeunes pousses de la Net économie ont investi la livraison de repas à domicile. Leurs plates-formes et applis, qui mettent en relation, moyennant une commission, restaurateurs et clients, se livrent une vive concurrence en Europe. Vox pop ouvre le débat sur ce secteur en plein essor qui tourne grâce à des livreurs à vélo au fragile statut d'auto-entrepreneur. Quelles sont les stratégies mises en place par Foodera et Deliveroo, deux leaders de la food tech, pour séduire les restaurateurs ? Quels risques font-elles courir aux investisseurs ?

 

L'interview : Bruno Teboul, coauteur de "Uberisation = économie déchirée ?" (Éditions Kawa)

 

Le tour d'Europe des correspondants : coursiers en colère, faillites de start-up, nos voisins racontent les limites de la livraison à domicile.

 

Le Vox report : au Danemark, des jeunes filles au pair philippines sont exploitées par leurs familles d’accueil.

 

En partenariat avec

news-republic-logo.png

RETOUR À LA PAGE D'ACCUEIL​