Libye : les maîtres de Tripoli

Pays : Libye

Tags : Libye, chaos, milices armées

Les miliciens de Fajr Libya sont les nouveaux maîtres de Tripoli, la capitale libyenne. Depuis qu'ils ont chassé cet été le gouvernement jusqu'à l'autre bout du pays, ils règnent au sommet de l'Etat. Dans la rue, leurs milices font la loi. Qui sont-ils ? 

 

 

Tripoli : La Guerre Du Petrole

Ils seraient autour de 20 000, à combattre sous le drapeau de l'Aube libyenne, Fajr Libya. Révolutionnaires de la première heure, ils se sont connus en s'opposant à Kadhafi. Sous le commandement de chefs islamistes, ils n'ont, depuis, jamais rendu leurs armes.

La guerre civile déclenchée par le général Haftar, un ancien kadhafiste qui a juré la perte des islamistes les a poussés cet été à prendre Tripoli, faisant fuir le gouvernement libéral tout juste élu. Dans la foulée de leur conquête, ils ont réussi à faire invalider les élections et à installer un gouvernement parallèle qui leur est totalement inféodé, avec qui l'Onu est obligé de composer aujourd'hui.

Sur le front, tout autour de Tripoli, la bataille et fait rage, ville par ville. Les tribus affiliées à Fajr Libya craignent le retour d'une forme de "kadhafisme" et d'un pouvoir militaire comme en Egypte. Dans la rue, les Fajr Libya font régner l'ordre en déléguant les taches de police à des miliciens surarmés. La communauté internationale tout comme les entreprises ont déserté. La liberté d'expression n’est plus qu’un souvenir. 

de Charles Emptaz et Pierre Creisson – ARTE GEIE / Keepshooting – France 2015 

 

 

Dans nos archives : "Tripoli : chronique d’une libération" de Gwenlaouen Le Gouil et Gaël Mocaër (2011)

Dix jours après l’entrée des rebelles à Tripoli, ARTE Reportage propose le carnet de route de son envoyé spécial, Gwenlaouen Le Gouil. Cette chronique quotidienne témoigne des scènes de liesse, d’espoir et d’exaltation suite à la prise de la capitale libyenne par les rebelles, des déceptions face aux dernières poches de résistance, des règlements de compte infligés par les nouveaux maîtres des lieux, des charniers découverts par les insurgés. Plongée dans la réalité quotidienne d’une capitale en cours de libération. 

Tripoli : chronique d’une libération

 

Dernière màj le 8 décembre 2016