|

L'Europe sommée d'accueillir 160.000 réfugiés

Pays : Union européenne

Tags : Réfugiés, Quotas

Ce mercredi 9 septembre, la France a accueilli les premiers réfugiés venus d’Allemagne, alors que le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a présenté le nouveau plan de répartition devant le Parlement à Strasbourg.

Ce sont cinquante-trois Syriens et Irakiens qui sont arrivés en Seine-et-Marne. Au total mille personnes venues d’Allemagne et éligibles au droit d’asile arriveront en France d’ici la fin de semaine, selon la Croix-Rouge. Une goutte d’eau dans le plan de répartition que Jean-Claude Juncker a présenté ce matin : il a appelé les Etats membres de l’UE à trouver un accord dès la semaine prochaine pour se répartir 160 000 réfugiés. Ce chiffre correspond à l’addition d'une précédente demande d'accueil de 40 000 réfugiés datant de mai 2015, avec une nouvelle proposition d’urgence portant sur 120 000 personnes.

 

 

5

Jean-Claude Juncker exige de "rehausser l’aide au développement" de l'accueil des réfugiés, en débloquant cinq milliards d'euros. 

 

Le plan de répartition

Pour la chancelière Angela Merkel, cette proposition ne peut être qu'un "premier pas vers une répartition équitable" qu'elle souhaite plus "contraignante". Jean-Claude Juncker a quant à lui insisté sur le fait que ce plan de répartition est "obligatoire" et que "cette fois, il n’y a plus d’échappatoire pour les pays de l’Union respectant les principes d’un Etat de droit". La Hongrie, la Pologne, la République tchèque et la Slovaquie, la Lettonie qui refusent catégoriquement le système des quotas de réfugiés sont donc inclus dans le nouveau plan de la Commission. 

Seuls trois pays sont exemptés par la Commission, en raison du nombre de demandeurs d'asile déjà présents sur place : la Hongrie, la Grèce et l'Italie. L’objectif du plan de répartition étant aussi de décharger ces pays, qui se trouvent en première ligne : avec 54 000 réfugiés en Hongrie, 50 400 en Grèce et 15 000 en Italie, ils concentrent à eux seuls 62% des demandeurs d’asile. Selon le nouveau plan de répartition, l’Allemagne devrait accueillir 31 443 demandeurs d’asile, la France 24 031 et l’Espagne 14 921. En voici le détail (en milliers de réfugiés) :

 

Plan de répartition

 

 

Dernière màj le 8 décembre 2016