|

L'Europe, inégalement ouverte aux migrants

Pays : Union européenne

Tags : Immigration

L'histoire de l'immigration en Europe s'écrit au pluriel tant les situations ont été différentes selon les pays.

Une personne qui quitte son pays pour un autre est aussi appelée un « migrant ». Le terme de migrant est un état de fait, et n'a aucune valeur juridique. On peut être un migrant naturalisé (devenu français ou allemand par exemple), un migrant étranger présent sur le territoire légalement et temporairement (avec un permis de séjour), ou encore un migrant illégal. Le seul moyen de ne plus être un migrant est de retourner dans son pays d'origine.

Les différentes histoires des États européens se lisent à travers le nombre de migrants qu’ils accueillent. Des pays comme la France ou l’Allemagne sont des vieux pays d’immigration, alors que d’autres, comme l’Espagne, ont accueilli de nombreux migrants beaucoup plus récemment.

 

Dernière màj le 8 décembre 2016