|

L’état d’urgence critiqué en Tunisie

Pays : Tunisie

Tags : état d'urgence, Répression, prison

Le 22 décembre, le gouvernement tunisien a décidé de prolonger jusqu’en février l’état d’urgence. Il était entré en vigueur suite à l’attentat-suicide commis fin novembre contre un bus de la sécurité présidentielle, qui avait tué douze personnes. Depuis, les arrestations arbitraires se multiplient et de nombreux Tunisiens, jeunes pour la plupart, sont arrêtés et condamnés à un an de prison ferme pour consommation de cannabis, homosexualité, ou encore participation à des manifestations. La police utilise d’anciennes méthodes, légales selon des lois de l’ancien régime toujours en vigueur.


 

Tunisie : renforcement de l'Etat policier

 

Dernière màj le 8 décembre 2016