|

Les témoins de la COP21

Pays : Monde

Tags : cop21, Climat

A l'heure de la COP21, ARTE interroge au jour le jour les témoins de cette conférence cruciale. Qu'ils soient membres d'une délégation, militants au sein d'une ONG, chacun témoigne de sa participation, de ses attentes et de ses espoirs au jour le jour, jusqu'à la fin des négociations le 11 décembre.

4 décembre : Li Shuo, représentant de Greenpeace Chine à la COP21  

La Chine a annoncé une réduction de 60% des rejets de ses centrales au charbon d’ici 2020. Que signifie cette annonce ? Peut-on attendre d’autres annonces de la Chine sur le financement ? 

 

Les témoins de la COP21 : Li Shuo

 

3 décembre : Ségolène Royal, ministre française de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie

Ségolène Royal arpente toute la journée les couloirs de la COP21. Elle fait le point sur la négociations et réagit aux propos de Laurent Fabius : le ministre des Affaires étrangères, par ailleurs président des négociations, a demandé hier d’accélérer les négociations, qui ont tendance à patiner ces deux derniers jours.

Les témoins de la COP21 : Ségolène Royal

2 décembre : Aliou Mamadou Dia, du Programme des Nations unies pour le développement

Responsable régional du Pnud en Afrique, Aliou Mamadou Dia s’occupe plus spécifiquement du changement climatique et de la prévention des risques au sein de ce réseau. Le Sénégalais livre son analyse sur les besoins d’un continent qui devient indispensable pour la conclusion d’un accord. 

Les témoins de la COP21 : Aliou M. Dia (Sénégal)

1er décembre : Alfeine Siti Tadjidine, négociatrice en chef des Comores

Alfeine Siti Tadjidine est la principale représentante des Comores aux négociations de Paris. Île de l'Océan indien, elle n'est pas la plus menacée par la montée des océans, mais ce pays de 750 000 habitants est aussi sujet aux catastrophes dues au dérèglement climatique. Dans sa contribution, elle promet de réduire de 84% d'ici 2030 ses émissions de CO2. En contrepartie, et compte tenu de sa vulnérabilité (naturelle et économique), elle attend un développement de partenariats avec les pays riches.

Les témoins de la COP21 : Alfeine Siti Tadjidine (Comores)

30 novembre : Shuo Li, de Greenpeace Chine

Militant de cette organisation de protection de l'environnement, Shuo Li veut croire en la prise de responsabilité chinoise, plus gros pollueur de la planète avec les Etats Unis. 

Les témoins de la COP21 : Shuo Li (Chine)

 

Dernière màj le 8 décembre 2016