|

Les photos de la semaine

Pays : Algérie

Tags : Les photos de la semaine, Photographie

A la télévision, les images d'actualité défilent à toute vitesse. Mais puisque ARTE se veut une chaîne qui prend du recul, qui donne le temps à l'analyse, nous avons décidé d'accorder une fois par semaine une petite place aux photographes et à leurs clichés qui parlent du monde. Cette semaine, tout brûle pour le meilleur et pour le pire : l’air, le ciel, la forêt, la petite île de Kos et un peu de joie chez les Navajo et les Indiens.

09.08

Chine

 

L’irrévérence vaille que vaille ? Ai Weiwei a longtemps subi les foudres des autorités chinoises. Accusé de fraude fiscale, incarcéré trois mois en 2011, placé en détention surveillée, puis privé de passeport pendant quatre ans, l’artiste dissident n’a pas pour autant cessé de dénoncer et d’attaquer dans ses œuvres le régime communiste. Sur cette installation vertigineuse, il nous renvoie à la production de masse de la Chine ; le nom de l’œuvre, "Forever Bicycles", fait référence à la marque Forever, fabricant de bicyclettes à Shanghai depuis 1940. En mai 2008, après le tremblement de terre du Sichuan, Weiwei dénonce la corruption liée aux malfaçons des nombreux bâtiments détruits, responsable de milliers de morts. Il est arrêté, passé à tabac et survit de justesse. Aujourd’hui, il est en résidence pour quatre ans à Berlin et envisage d’enseigner l’art dans la capitale allemande. 

TIZIANA FABI / AFP

Expired Rights

10.08

Grèce

 

Plus 7.000 migrants pour 33.000 habitants : Kos, petite île grecque, est dépassée par les événements et ne parvient plus à gérer l’afflux de réfugiés. La situation a dégénéré à coups de matraque et les policiers ont vidé le contenu d’extincteurs pour refroidir la foule attroupée. Les réfugiés tentaient d'obtenir le laissez-passer permettant de poursuivre leur voyage vers le nord de l’Europe. Le lendemain, quarante policiers des forces antiémeute grecques sont arrivés pour assister les forces locales et le Premier ministre Alexis Tsipras a “décidé d’envoyer un bateau qui abritera d’une manière éphémère 3 000 migrants, pour désengorger Kos”.

ANGELOS TZORTZINIS / AFP

 

Kos Griechenland

 

11.08

Espagne

 

Ce pompier traverse une forêt fumante, près d’un dantesque brasier en Espagne. Cette année la sécheresse frappe de plein fouet le pays. Depuis le début de l’année ce sont 54.000 hectares de forêt qui sont partis en fumée, soit déjà plus que le total des deux dernières années. La lutte contre ce feu dévorant est, elle aussi, à sec, austérité oblige : les coupes budgétaires ont préparé le terrain en supprimant 50% des postes de gardes-forestiers. Résultat : ce sont des citoyens qui mettent la main à la pâte pour lutter contre l’enfer de ces feux.

PEDRO ARMESTRE / AFP

Los Barrios Spanien

 

12.08

Allemagne

 

La voûte céleste laisse filer les "larmes de Saint Laurent", comme chaque année, à la même période. Un phénomène qui ne date d’hier : les premiers rapports d’observation remontent à l'an 36 en Chine et à l'an 811 en Europe. Qu’est-ce qui se passe là-haut, sous nos yeux ? Cette pluie d’étoiles filantes est composée de débris de la comète Swift-Tuttle qui forme un essaim que la Terre traverse tous les ans entre la mi-juillet et la mi-août. Elle est d’une beauté brûlante cette comète, il vaut mieux rester à l’écart : en 3044, elle risque de frôler la terre… En attendant l’impact, continuons à contempler l’une des plus anciennes pluies de météores recensées par écrit.

DANIEL KARMANN / DPA / AFP

 

Perseiden

13.08

Chine

 

Une photographie glaçante. Sur les vidéos qui l'ont immortalisée, l’explosion de Tianjin ressemble à s’y méprendre à une explosion atomique et les nuages de poussières à une éruption volcanique.  L’onde de choc a été d’une violence assourdissante, ressentie à plusieurs kilomètres de distance et enregistrée à 2,3 sur l'échelle de Richter pour la première explosion, 2,9 pour la seconde. Bilan : au moins 50 morts et plus de 700 blessés. Quant à la composition des fumées, le mystère reste entier. L’entrepôt, qui s’est désintégré, stockaient des centaines de tonnes de produits chimiques dangereux. Impossible de savoir précisément lesquels, selon les responsables municipaux de la ville

GREG BAKER / AFP

Tianjin China

 

14.08

Etats-Unis

 

"Le pouvoir de notre langue a été partagé avec le monde pendant la Seconde Guerre mondiale" (le président de la nation Navajo, Ben Shelly). En 1942, vingt-neuf volontaires amérindiens ont développé un code basé sur le Navajo, indéchiffrable pour les Japonais malgré tous leurs efforts. Au total, ce sont quatre cents Navajos "code talkers" qui ont combattus dans le Pacifique. Le code a été utilisé pendant la guerre de Corée et jusqu'au début de la guerre du Viêt Nam. C’est 1982 que le président américain Ronald Reagan a reconnu leur travail et leur a consacré une journée d’hommage, "le jour des code talkers navajos" chaque année. Le dernier d’entre eux, Chester Nez, est mort le 4 juin 2014

LEMAIRE STÉPHANE / HEMIS.FR

Navajo-Indianer

15.08

Inde

 

Autre commémoration, celle de l’indépendance de l’Inde. Quatre policiers se reposent à Golkonda, une ville en ruines située dans l'État indien du Télangana, après leur répétition des célébrations du 15 août. Au programme ce jour-là : feu d’artifice, défilés et une bonne dose de folklore à travers tout le pays. De quoi rappeler le temps d’une journée qu’il y a soixante-neuf années, l’Inde était dépendante de la puissance britannique.

NOAH SEELAM / AFP

 

Indischer Unabhängigkeitstag

 

Dernière màj le 8 décembre 2016