|

Les photos de la semaine

Pays : Monde

Tags : Les photos de la semaine

A la télévision, les images d'actualité défilent à toute vitesse, mais puisque ARTE se veut une chaîne qui prend du recul, qui donne le temps à l'analyse, nous avons décidé d'accorder une fois par semaine une petite place aux photographes et à leurs clichés qui parlent du monde.

 

10.05

 

 

Cette photo de poupée à terre a été prise le 10 mai à Kumanovo. Cette ville macédonienne a été le théâtre d’affrontements entre forces de l’ordre et commando d’hommes armés d’origine albanaise. Les violences se sont soldées par 22 morts dont 6 policiers. La communauté internationale craint un conflit similaire à 2001 dans cette ex-république yougoslave à majorité slave dont un quart d’Albanais. Cette minorité affirme que les droits qui lui avaient été accordés à la fin du conflit armé il y a 14 ans n’ont pas été pleinement mis en œuvre.

 

ARMEND NIMANI / AFP 

Expired Rights

 

11.05

 

 

En savoir plus...

La série culture d'ARTE Journal : la Biennale de Venise entre art et politique.

“The Tree of Life” vu de nuit. Cette installation de 35 mètres de haut est la pièce maitresse du pavillon italien à l’exposition universelle Milan 2015. Elle a ouvert ses portes le 11 mai pour 6 mois de discussions et d’animations autour de l’agriculture et de l’alimentation. L’expo espère attirer 20 millions de visiteurs qui pourront visiter quelques 80 pavillons. Les opposants ont déjà perturbé quelques manifestations. Ils dénoncent d'une part le gaspillage d'argent public et le recours à des travailleurs précaires et à des bénévoles, et d'autre part la présence de grandes multinationales de l'agroalimentaire parmi les sponsors et partenaires, jugée contradictoire avec le message humaniste de l'Expo. 

 

GIUSEPPE CACACE / AFP 

 

Expired Rights

12.05

 

 

Des dizaines de cadavres de chiens alignés en plein soleil dans une rue de Karachi. Ordre des autorités : tous les chiens errants doivent être abattus pour lutter contre la rage qui sévit encore au Pakistan. Une morsure peut donc transmettre la maladie. Mais si l'Organisation mondiale de la Santé affirme que la rage est belle et bien une menace pour la population pakistanaise, elle estime que cette campagne d'abattage ne suffira pas à enrayer la menace. Rien ne prouve qu'elle réduise réellement sa propagation. L'OMS recommande bien plutôt une vaste campagne de vaccination. Voilà trois ans que des abattages massifs sont régulièrement organisés au Pakistan, à Karachi mais aussi à Lahore, la deuxième ville du Pakistan. Quand ils ne sont pas tués par balle, ils sont empoisonnés.

 

AFP PHOTO / RIZWAN TABASSUM

 

Expired Rights

 

13.05

 

 

En savoir plus...

Birmanie : la malédiction des Rohingyas (ARTE Reportage)

Pendant des années, des milliers de Rohingyas, une minorité musulmane de la Birmanie, ont fui le pays, victimes de discriminations et de violences de la part de la majorité bouddhiste. Le statut des Rohingyas, dont les ancêtres venaient du Bangladesh, est aujourd’hui celui de paria. Selon les Nations unies, c’est une des minorités les plus persécutées du monde.

 

CHAIDEER MAHYUDDIN / AFP 

Expired Rights

13.05

 

 

En savoir plus...

"Népal, les jours d'après", le récit de ces heures de crise par Charlie Lond, collaboratrice d'ARTE Info, qui couvrait la convention de tatouage de Katmandou lors du tremblement de terre.
Une semaine dans la vie d’un sauveteur (ARTE Reportage)

Ganga Bahadur Tamand est debout au milieu des ruines de son foyer dans le village de Sangachwok au Nord-Est du Népal. Sa maison avait résisté au premier tremblement de terre de magnitude 7,8 qui a dévasté le Népal le 25 avril dernier. Mais une violente réplique mardi a détruit une bonne partie de son village. Le séisme et ses répliques ont coûté la vie à 8400 personnes au Népal mais aussi en Inde et en Chine sans compter les milliers de blessés et les centaines de milliers de sans-abris.
 

AFP PHOTO / ROBERTO SCHMIDT

 

Expired Rights

13.05

 

 

Une petite fille dans le camp de réfugiés de Shati. Un camp en "dur" devenu un quartier de Gaza où grandit la quatrième génération de réfugiés  depuis  la Naqba, la grande "catastrophe" il y a 67 ans. C’est par ce terme que les Palestiniens désignent la création de l’Etat d’Israël qui a entrainé leur exode massif. Selon les chiffres officiels, au moins 700 000 Palestiniens ont quitté leur maison. Plus de 400 villages ont été détruits et plusieurs milliers de Palestiniens tués  le 15 mai 1948. Aujourd’hui plus d’un tiers des 12,1 millions de Palestiniens recensés dans le monde vivent en exil à l’étranger pour une grande partie dans les camps de réfugiés installés par les Nations-Unies en Syrie, au Liban et en Jordanie. 4,6 millions vivent dans les territoires occupés.

 

AFP PHOTO / MAHMUD HAMS

 

Expired Rights

13.05

 

 

Ouverture du 68ème festival de Cannes avec pour la deuxième fois Lambert Wilson en maître de cérémonie. Le comédien a ouvert la compétition par un vibrant hommage aux femmes. "A l’heure où certains voudraient la cacher, la violer, la mutiler, le cinéma met la femme en lumière. Le cinéma révèle les femmes quand certains voudraient les mettre dans l’ombre" a-t-il lancé sur la scène du Palais des Congrès. Et les femmes en effet ont une place de choix dans la sélection cette année. Catherine Deneuve, Natalie Portman, Sienna Miller et Charlize Theron monteront les marches cette année. Le jury présidé par les frères Coen décernera la célèbre palme d’or le 24 mai prochain. 

 

 

AFP PHOTO / ANNE-CHRISTINE POUJOULAT 

Expired Rights

 

Dernière màj le 8 décembre 2016