|

Les photos de la semaine

Pays : Monde

Tags : Les photos de la semaine

A la télévision, les images d'actualité défilent à toute vitesse, mais puisque ARTE se veut une chaîne qui prend du recul, qui donne le temps à l'analyse, nous avons décidé d'accorder une fois par semaine une petite place aux photographes et à leurs clichés qui parlent du monde.

 

24.03

 

 

A consulter aussi :

>> Le droit des femmes en Afghanistan, un reportage d'ARTE Journal

Le visage peint en rouge, une femme afghane manifeste au cœur d’une foule de plus d’un millier de Kabouli. Sous une pluie battante, elle dénonce les violences faites aux femmes afghanes, dont le martyr de Farkhunda, 27 ans, est le symbole. Le 19 mars, cette dernière a été accusée d’avoir brûlé le Coran : elle a été battue à coups de bâtons, lapidée, jetée d’un toit, avant que son corps ne soit brûlé dans un brasier à Kaboul par une foule en furie. Le tout sous l’œil silencieux des forces de l’ordre. Douze ans après la chute du régime des talibans, la situation des femmes en Afghanistan reste très difficile, même si, théoriquement, elles ont plus de droits. 

 

SHAH MARAI / AFP

 

 

Expired Rights

 

24.03

 

 

Des flammes gigantesques lèchent le ciel dans le Parc national Los Alerces. Un feu "naturel" selon les autorités argentines, provoqué par l’absence de pluie depuis des semaines. En cet été austral les roseaux séchés s’enflamment aussi rapidement qu’une trainée de poudre. Le feu qui s’étend menace le trésor de ce parc national de plus de 250 000 hectares : un alerce (cyprès de Patagonie) vieux de 3 000 ans. De nombreuses espèces d'animaux, en particulier des oiseaux, sont aussi menacées par la progression de l'incendie, contre lequel 200 personnes luttent.

 

EMILIANO LASALVIA / AFP

 

Expired Rights

25.03

 

 

Cet homme, qui porte un bel espadon sur la tête, marche dans les rues du quartier portuaire d’Hamar Weyne, au sud de Mogadiscio. Ce poisson peut se vendre jusqu’à dix euros le kilo. Suite aux nombreux conflits des vingt dernières années, l’industrie de la pêche avait quasiment disparu de Somalie, pays qui possède, avec ses 3300 kilomètres de côtes, l'une des façades maritimes les plus étendues du continent africain, et qui compte pas moins de quatre cents espèces de poissons dans ses eaux. Aujourd’hui, l’Etat veut utiliser l’activité halieutique pour relancer son économie et attirer les investisseurs étrangers. Mais pour cela, il lui faut d’abord résoudre de nombreux problèmes. Les infrastructures de pêche, de stockage, de transport… sont insuffisantes et, surtout, les pirates et pêcheurs illégaux continuent à sévir au large des côtes : les Nations unies estiment que huit cents navires étrangers y pêchent, pour une valeur marchande de 300 à 450 millions de dollars par an. Dans leurs filets : du thon, des crevettes, des langoustes… Ces bateaux prélèvent en une nuit ce que les locaux attrapent en une année.

 

CARL DE SOUZA / AFP

 

Expired Rights

 

25.03

 

 

A consulter aussi :

>> Notre dossier : Nigeria, des élections dans une poudrière

Un moment de répit pour cette femme épuisée dans une maternité de fortune à Maiduguri dans le nord-est du Nigeria. La capitale de la région de Borno a vécu pendant de nombreuses années dans la terreur du groupe islamiste Boko Haram... Depuis début mars, l’armée nigériane reprend peu à peu du terrain avec le soutien du Tchad, du Cameroun et du Niger. Dernière ville reprise en date : Bama, où Boko Haram n’a laissé derrière lui qu’une terre dévastée et jonchée de cadavres. Dans ce contexte, les élections présidentielle et législatives du 28 Mars s’annoncent comme un test crucial pour le pays le plus peuplé d’Afrique. Quel candidat sera le mieux placé pour mettre fin à ce conflit, qui a fait plus de 13.000 morts et un million et demi de déplacés en six ans ?

 

NICHOLE SOBECKI / AFP

 

Expired Rights

26.03

 

 

A consulter aussi :

>> "Crash de l'A320 : l'aide aux familles", un reportage d'ARTE Journal.

Ce jour-là, il n’y avait plus de pilote dans le cockpit. Coincé devant la porte blindée et sécurisée, il n’a rien pu faire pour empêcher son copilote d’écraser l’Airbus A320 sur le flanc d’une montagne. Un drame qui a pulvérisé la vie de 150 personnes, ne laissant que des morceaux éparpillés et hélitreuillés par cet hélicoptère. Andreas Lubitz, le copilote, "voulait détruire l'avion", il aurait souffert d’une "grave dépression"  et était en arrêt maladie le jour du crash.

 

ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

 

Expired Rights

26.03

 

 

Des amas d’immeubles jonchent le sol entre les carcasses de voitures carbonisées. C’est le résultat des premières frappes de l’opération "Tempête décisive" autour de l’aéroport de Sanaa, la capitale yéménite tenue par les rebelles chiites -les Houthis- depuis septembre. Au moins 39 civils ont été tués au Yémen dans les premières 24h des raids aériens de la coalition dirigée par l’Arabie saoudite. 

 

MOHAMMED HUWAIS / AFP

 

Expired Rights

26.03

 

 

Un torrent d’eau furieux aux allures de tsunami se déverse dans les rues de Copiapó au Chili. Un homme tente de s’extirper en s’accrochant tant bien que mal à un câble de sécurité. Toute la région d'Atacama, où se loge le désert le plus aride de la planète, s’est retrouvée brutalement sous les eaux avec des pluies exceptionnelles. Bilan : au moins sept morts, une vingtaine de disparus et des milliers de sinistrés, incitant le gouvernement à déclarer "l’état d’exception".

 

STR / AFP 

 

Expired Rights

 

Dernière màj le 8 décembre 2016