|

Les photos de la semaine

Pays : Monde

Tags : photos de la semaine

A la télévision, les images d'actualité défilent à toute vitesse, mais puisque ARTE se veut une chaîne qui prend du recul, qui donne le temps à l'analyse, nous avons décidé d'accorder une fois par semaine une petite place aux photographes et à leurs clichés qui parlent du monde.

12.04

 

 

Assis fièrement sur les épaules de son père, un petit chasseur maltais célèbre la victoire. Le 11 avril, les habitants de la petite île étaient nombreux à se rendre aux urnes pour un référendum sur le maintien de la chasse au printemps. Malgré l’opposition des défenseurs des oiseaux migrateurs, les quelques 2200 voix récoltées par les chasseurs ont suffi à maintenir la tradition controversée d’abattre chaque printemps les oiseaux migrateurs de retour d’Afrique avant qu’ils ne puissent se reproduire. En 2009, Malte a été condamnée par la Cour européenne de justice pour avoir maintenu la saison de chasse. Celle-ci doit s’ouvrir cette année entre le 14 et le 30 avril.     

 

MATTHEW MIRABELLI / AFP

 

Expired Rights

13.04

 

 

Pour mieux comprendre...

...le conflit au Yémen, lisez notre article

Munie d’une lourde bassine de métal, une petite fille yéménite cherche de l’eau, au

milieu des infrastructures d’un camp de réfugiés mis en place par l’ONU à Obock, dans la République de Djibouti. La ville portuaire, située dans la corne de l’Afrique, accueille de nombreux réfugiés. Selon l’ONU, au moins 900 personnes sont arrivées dans la région depuis début avril. Parmi eux, 344 Yéménites qui fuient les raids aériens menés le 13 avril par les forces de la coalition internationale contre les rebelles Houthis dans le sud du Yémen. Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a lancé un appel à un cessez-le-feu immédiat dans un Yémen en sang.  

 

TONY KARUMBA / AFP

 

Expired Rights

13.04.

 

 

Des œuvres, de la politique et des polémiques. Voilà, entre autres, ce que l’auteur allemand Günter Grass laisse derrière lui. Le prix Nobel de la paix s’est éteint à l’âge de 87 ans à Lübeck dans le nord de l’Allemagne. Auteur, il est principalement connu pour son œuvre Le Tambour mais aussi pour ses prises de position gauchistes en politique et ses œuvres graphiques à mi-chemin entre dadaïsme et expressionisme. 

ROLF RICK / DPA / DPA/AFP

 

Expired Rights

14.04.

 

 

Un Nouvel an yézidi célébré comme un acte de résistance. Ce 14 avril, dans un temple situé dans la province de Duhok, au nord-est de Bagdad, la minorité yézidie d’Irak célèbre sa foi, malgré les persécutions de l’Etat islamique, nouveau maître de la région. Depuis les percées du groupe terroriste en Irak, 130 000 d’entre eux ont fui leurs foyers pour trouver refuge au nord, dans le Kurdistan irakien. Cette population, la plus ancienne de la Mésopotamie, perpétue des rites vieux de 4 000 ans. Des croyances qui se transmettent oralement : la protection de cette communauté, estimée à 600 000 croyants en Irak et menacée de génocide, est alors cruciale. Ici, un yézidi allume torches et bougies pour accueillir, en cette nouvelle année, l’arrivée de la lumière dans le monde.

 

SAFIN HAMED / AFP

 

Expired Rights

16.04.

 

 

La Bande de Gaza, la plus grande prison à ciel ouvert au monde. Depuis 2007, près de deux millions de personnes tentent d’y vivre, enfermées entre un mur de séparation et la mer, sous perfusion de fonds étrangers, dans un environnement urbain dégradé et surpeuplé. Ce garçon de 14 ans, accompagné de son âne, explore une décharge publique à Rafah dans le sud de la Bande de Gaza. Il recherche des déchets recyclables qu’il pourrait revendre. Voici ce à quoi en sont réduits certains enfants gazaouis. Déjà en 2012, l’ONU a publié une étude alarmante sur l’enclave palestinienne qui deviendra totalement invivable d’ici 5 ans car la population ne cesse de croître. C’était avant même les bombardements israéliens menés sur Gaza pendant tout l’été 2014, qui ont fait un peu plus de 1 500 morts et ont anéanti des quartiers entiers.

 

SAID KHATIB / AFP

 

Expired Rights

 

16.04.

 

 

Entre les barbelés de l’ancien camp de déportation d’Auschwitz, une jeune fille drapée dans un drapeau israélien. La photo a été prise à l’occasion de la "Marche des vivants", un projet pédagogique mené chaque année en Pologne en hommage aux victimes de l’Holocauste. C’est le gouvernement israélien en collaboration avec des organisations juives qui a lancé ce programme en 1988. D’après les organisateurs, "La Marche des vivants" est également un acte de lutte contre l’antisémitisme et l’antisionisme. Des milliers de jeunes venus de différents pays, et notamment d’Israël, viennent visiter ce qui fut le plus grand de concentration nazi et tous les lieux de la mémoire juive de Pologne comme le site du ghetto de Cracovie. 

 

JANEK SKARZYNSKI / AFP

 

Expired Rights

16.04.

 

 

Les morts de la guerre du Kosovo sortent de terre. Le conflit entre Serbes et Albanais kosovars (mars 1998 à juin 1999) qui a pris fin il y a 15 ans a fait près de 13.000 victimes. L’ex-Yougoslavie est jalonnée de charniers tels que celui-ci. Ici, il s’agit de celui de Rudnica, une ville du sud de la Serbie non loin de la frontière avec le Kosovo. 250 personnes y auraient été enterrées, des Albanais tués par les forces serbes en 1999. Tués au Kosovo mais enterrés en Serbie sans doute pour dissimuler le massacre. Les équipes scientifiques et judiciaires ont entamé la fouille du lieu en avril 2014 et procèdent au lent travail d’identification. Une fois les corps identifiés, les familles peuvent les ramener au Kosovo et offrir une cérémonie de funérailles à leurs défunts. Parmi les personnes disparues pendant cette guerre, 1.700 sont toujours manquantes.

 

ARMEND NIMANI / AFP

 

Expired Rights

 

Dernière màj le 8 décembre 2016