Les nouvelles couleurs du Bundestag

Pays : Allemagne

Tags : AFD, CDU, SPD, Bundestag, élections législatives

Les conservateurs allemands ont remporté les élections législatives de dimanche avec 33% des voix. Un résultat décevant pour Angela Merkel qui va maintenant devoir tenter de former une nouvelle majorité parlementaire. Mais avec le recul des sociaux-démocrates et l’entrée historique au Bundestag de l’AfD, parti d’extrême-droite jusqu’à présent exclu, le scrutin révèle un paysage politique allemand recomposé. Qui sont les perdants et les gagnants des législatives ? Le point sur les nouvelles couleurs du Bundestag.

33% des voix, une victoire amère pour la chancelière. La grande coalition de la CDU prend fin. La seule option pour Angela Merkel est de former une nouvelle alliance dite "Jamaïcaine" avec la couleur noire des conservateurs, le jaune des libéraux et le vert des écologistes. Une option qui a ses avantages et ses inconvénients.

 

 

CDU : vers une alliance jamaïcaine
CDU : vers une alliance jamaïcaine CDU : vers une alliance jamaïcaine CDU : vers une alliance jamaïcaine

 

La victoire historique de l'AfD va de pair avec la défaite sans précédent enregistrée par le SPD. Avec seulement 20,5% des suffrages, les sociaux-démocrates refusent désormais de reconduire la grande coalition au pouvoir depuis 2013 et à entrer dans l’opposition. Retour sur les raisons d’une chute annoncée.

 

SPD : les raisons d’une chute annoncée
SPD : les raisons d’une chute annoncée SPD : les raisons d’une chute annoncée SPD : les raisons d’une chute annoncée

 

Avec 12,6% des suffrages, le parti de droite nationaliste et anti-immigrés AfD fait son entrée au Bundestag. Sa victoire a été saluée par le Front national, avec qui le parti populiste partage une idéologie commune.

 

 

L’inquiétante montée en puissance de l’AfD
L’inquiétante montée en puissance de l’AfD Avec 12,6% des suffrages, le parti de droite nationaliste et anti-immigrés AfD fait son entrée au Bundestag. L’inquiétante montée en puissance de l’AfD