|

Les 200 ans de Städel

Pays : Allemagne

Tags : Städelmusuem, Frankfurt, Museum, Monet

Le musée Städel de Francfort est l'un des musées les plus importants d'Allemagne. Il a été créé il y deux cents ans par le banquier Johann Friedrich Städel qui a légué aux citoyens près de 500 œuvres. A l'occasion de cet anniversaire, notre feuilleton culture se propose de vous faire découvrir tout au long de la semaine les coulisses de ce musée. A travers les expositions retraçant Monet et la naissance de l’impressionnisme, la peinture dans la RFA, les arts graphiques de William Horgarth, l’ancien et le moderne se complètent. Jana Schulze vous fait remonter les couloirs du temps. 

 

De la collection privée à l’institution renommée

 

En 1815, le banquier et épicier Johann Friedrich Städel laissait à Francfort sa fortune et les 500 œuvres d’art qu’il avait collectionnées durant sa vie. Il posait aussi la première pierre d’un musée d’art et d’une école des beaux-arts, dans lesquels il voulait présenter ‘’seulement le meilleur’’. L’école Städel et le musée sont ouverts aujourd’hui au public.

 

Un musée à l’heure du numérique

 

Le 15 mars 2015, le musée a célébré ses 200 ans avec de nombreuses expositions : Monnet et la naissance de l’impressionnisme, la peinture dans la RFA, les arts graphiques vus par William Horgarth. L'art ancien et moderne se côtoient dans un même musée : "la digitalisation fait partie de notre quotidien. Si nous utilisons pleinement son potentiel, nous pourrons développer une autre manière de présenter l’art et revaloriser l’institution", explique Max Hollein, le directeur du musée.

 

Plus de place, plus d’art, plus d'images

 

En 2012, le musée Städel a achevé sa reconstruction en ajoutant une extension : dans le jardin, un pavillon de 3000 mètres carrés expose des œuvres  à la lumière changeante. Ces œuvres jusqu’à présent stockées, collectées grâce à la passion d’un homme sont maintenant présentées dans l’un des musées les plus renommés d’Europe. 

 

Interview avec Max Hollein, le directeur du musée Städel :

 

Dernière màj le 8 décembre 2016