|

Les lycées, autres victimes de la purge en Turquie

Pays : Turquie

Tags : Recep Tayyip Erdogan, éducation, coup d'Etat, Répression

En 2014, le gouvernement islamo-conservateur turc fait passer une loi qui a provoqué un tollé dans le milieu des élites kémalistes et laïques. Plus de cent-cinquante lycées, parmi les meilleurs du pays, sont alors placés directement sous l'autorité du ministère de l'Education. Les directeurs sont progressivement remplacés et des lieux de prières sont rajoutés dans l'enceinte de certains lycées. Depuis la rentrée 2016, de nombreux professeurs ont été mutés dans des écoles moins prestigieuses et remplacés par des professeurs plus proches du pouvoir. Dans un contexte de purges massives, qui touche tous les milieux depuis le coup d'Etat raté de cet été, les professeurs sont eux aussi dans le collimateur du gouvernement. Dans certains lycées, plus de la moitié du corps enseignant a été mutée. Du côté des officiels, c'est silence radio. Le ministère de l'éducation n'a pas  souhaité s'exprimer sur le sujet.  

 

Turquie : la purge se poursuit
Turquie : la purge se poursuit En Turquie, journalistes, universitaires et même professeurs de lycée font l'objet d'une purge sans précédent. Turquie : la purge se poursuit
A lire aussi :

 

Dernière màj le 15 novembre 2016