|

Le revenu universel en Europe

Pays : Finlande

Tags : revenu universel

Où en est le revenu universel en Europe ? On fait le point avec nos correspondants !

Espagne 

En Espagne, les partis de gauche ont généralement inclus dans leur programme le revenu minimum garanti. Seul Podemos s’était avancé sur un revenu universel.  Le parti de la gauche radicale espagnole proposait que chaque citoyen perçoive 600 euros par mois quelque soit son âge ou ses revenus. Cette promesse s’est transformée au fil des campagnes électorales pour devenir une allocation de 600 euros versée aux foyers qui n’ont aucun revenu, ainsi qu'un complément de salaire pour ceux qui gagnent moins de 900 euros par mois. Le parti d’Iglesias propose donc désormais un revenu minimal garanti. Il chiffre sa mise en place à 15 milliards d’euros annuels, soit 1,5% du PIB. Près de 8 millions de personnes pourraient bénéficier de cette mesure. 

 

 
Finlande

Ça vous dirait de gagner 800 euros par mois, sans lever le petit doigt ? Ce sera peut-être bientôt le cas en Finlande. Le gouvernement envisage de remplacer toutes les prestations sociales, comme les allocations chômage, étudiantes, familiales, par un revenu universel pour tous les finlandais. Les promoteurs de ce revenu de base sont les partis d'opposition, la Ligue de gauche et les Verts. Ils veulent simplifier toutes les démarches administratives nécessaires aux prestations sociales. Le gouvernement de droite soutien désormais cette idée. Ce revenu universel sera expérimenté, dans un premier temps, dans une seule région du pays en 2017. Les questions sont maintenant de savoir si un tel revenu va rendre les gens paresseux, et si la somme versée sera suffisante pour qu'aucune autre prestation ne soit plus nécessaire.

 

 

 

Dernière màj le 8 décembre 2016