Le gaz russe, une arme à double tranchant

Pays : Russie

Tags : Gazprom, Russie, UE

60%

des revenus du gouvernement russe viennent de la vente de pétrole, de gaz et de charbon.

 

Tout comme l'UE dépend du gaz russe, la Russie est économiquement dépendante de ses partenaires commerciaux européens. 60% des revenus du gouvernement russe viennent de la vente de pétrole, de gaz et de charbon - principalement européens.

 

Si la Russie ferme le robinet du gaz vers l'Europe, le géant russe de l'énergie Gazprom risque de perdre la majeure partie de ses revenus, une perte qui aurait également des conséquences pour le gouvernement de Poutine, parce que le géant de l'énergie contrôle à lui seul un quart du chiffre d'affaires annuel de l'État.

 

Gazprom, arme stratégique au service de l'Etat russe, avec ses 400 000 employés, a également un rôle essentiel dans la politique intérieure. Gazprom affaibli et c'est Valdimir Poutine qui se tire une balle dans le pied.  Pierre Terzian, directeur général de la société française Pétrostratégie et spécialiste des questions géopolitiques revient sur la place de Gazprom dans la société russe.

Interview de Pierre Terzian

La Russie, qui joue sans scrupule sa carte énergétique pour s'affirmer sur la scène internationale, est en réalité un géant aux pieds d'argile. Jusqu'à présent Moscou s'est présentée comme un fournisseur fiable auprès de l'Union européenne. Car Moscou veut éviter que l'Europe ne se tourne vers d'autres sources d'énergie, comme l'extraction du gaz de schiste et le GPL, qui pourraient lui coûter sa suprématie dans le domaine. Déjà en 2009, les États-Unis ont déboulonné la Russie de sa position de pionnier : les Américains produisent 611 milliards de m3 de gaz annuellement, (essentiellement du gaz de schiste et du GPL), tandis que la Russie plafonne à 588 milliards de m3 de gaz.

 

L'UE est également un partenaire commercial stratégique pour Moscou. En  2012 les Russes ont exporté pour  215 milliards d'euros en Europe et importé 123,4 milliards d'euros de marchandises. L'Allemagne est le troisième plus grand partenaire commercial de la Russie, notamment pour le gaz, qui couvre 36% de ses besoins. Cependant, la Russie ne représente que 3,5% des exportations allemandes.

 

Pour voir quels pays sont dépendants du gaz russe et quelles sont les alternatives, cliquez sur notre galerie :