|

Le Chaos Computer Congress, la grand-messe des hackers du monde entier

Pays : Allemagne

Tags : Hacker, conférence

Rendez-vous annuel incontournable de la scène hacker internationale, le Chaos Communication Congress (31C3) se tient à Hambourg jusqu’au 30 décembre. Il est organisé par le plus ancien groupe de hackers allemand, fondé en 1981 : le Chaos Computer Club. Au programme : une série de conférences et d’ateliers sur des sujets autant techniques que politiques.

Chaos Computer Club: Hackerparty in Hamburg

Contrairement à certains clichés, le hacker n’est pas un vampire tapis dans l’obscurité se nourrissant de lignes de code imbitables et infinies. Il sort, supporte la lumière et parvient même à communiquer. Il partage. C’est d’ailleurs le cœur de son "idéologie". Au Chaos Communication Congress, on peut voir des machines improbables connectées à des ordinateurs ou suivre des ateliers où des hackers échangent sur leurs travaux. Et assister à des conférences qui ne sont pas destinées uniquement à une communauté de technophiles.

Car depuis sa création, l’objectif du Chaos Computer Club est de lutter pour préserver la neutralité du Net et, pour cela, de permettre à tous de mieux comprendre la technologie qui les entoure. L’équivalent français de ce "club" est la Quadrature du Net, d’ailleurs présente au 31C3.

Sur place, notre reporter Frank Dürr a suivi ce mardi cet événement en direct pour ARTE Info.

 

"Le congrès a rassemblé de plus en plus de personnes au fil des années et modifié son mode de fonctionnement." Comment le Chaos Computer Congress a-t-il évolué depuis sa création ? La réponse de Falk Garbschau, porte-parole de l’événement. 

Interview de Falk Garbsch