|

L’art monumental

Pays : France

Tags : Art monumental

Sous des fortunes diverses et dans de nombreux domaines, les artistes ont souvent été attirés par le long, le grand, le colossal. Vous trouverez ici une sélection de quelques mastodontes artistiques. De Shakespeare à Proust, en passant par Wagner et sa Tétralogie mise en scène par Patrice Chéreau, ou John Cage et son morceau qui dure 639 ans, ou un film muet chinois de 27 heures.

Commençons par le théâtre. Avec les 18 heures d’"Henry VI" de Shakespeare, mis en scène par Thomas Jolly, le festival d’Avignon n’en est pas à un coup d’essai.  Le marathon théâtral précédent date de 1995, et devinez qui s’y est collé ? Olivier Py avec "La servante", en Avignon, pour 24 heures de théâtre :

 

Théâtre toujours, avec l’un des auteurs préférés d’Olivier Py, Paul Claudel et son "Soulier de Satin". En fonction des mises en scène, la durée de cette pièce lyrique et baroque varie entre 8 et 12 heures. Ce qui fit dire à Jean Cocteau, lors d’une représentation en Avignon dans les années 50, "Heureusement qu'il n'y avait pas la paire !" :

 

Restons sur un plateau, avec l’Opéra, et évidemment c’est le grand Richard Wagner qui remporte haut la main le titre du plus long opéra du monde, avec sa "Tétralogie du Ring", sa quête de l’anneau, ses walkyries, son dragon et ses dieux crépusculaires.  Environ 16 heures en intégrale, mais rarement monté ainsi. La mise en scène la plus fameuse est celle de Patrice Chéreau à Bayreuth en 1976, avec Pierre Boulez à la baguette :

 

En musique, c’est du côté contemporain que l’on peut trouver le morceau le plus long du monde. Plus précisément dans le minimalisme et le mouvement Fluxus. John Cage en est l’auteur, et le morceau s’appelle ASLSP (As SLow aS Possible). Mais il ne la verra pas jouer en intégral, personne d’ailleurs. En effet, John cage est décédé en 1992, et de toute façon la durée de l’œuvre est de 639 ans. Son interprétation a commencé dans une église de Halberstadt dans le land de Saxe Anhalt, en Allemagne en 2001. Il reste encore des places même si certains la trouve un tantinet répétitive, et…  assommante. En effet, deux secondes de musique en temps réel sont étirées sur un mois :

 

Du coté des arts plastiques, il serait fastidieux de répertorier les tableaux et autres fresques monumentales. Citons alors pour mémoire la Chapelle Sixtine exécutée par Michel Ange et pour le 20 siècle, le "Guernica" de Picasso (7 mètres 80 par 3 mètres 50) :

 

Dans l’art contemporain, c’est encore pire. Le plasticien d’aujourd’hui a besoin de plus en plus d’espace pour éprouver son art, comme par exemple : Anselm KieferChristian Boltanski ou Anish Kapoor : 

Et rien d’étonnant à ce que la dernière née des manifestations européennes consacrées à l’art contemporain s’appelle Monumenta, chaque année à Paris. 

 

N’oublions pas non plus, ces emballeurs de Christo et Jeanne-Claude (décédée en 2009). Entre le Pont-Neuf et le Reichstag, ils ont empaqueté des monuments de manière pour le moins monumentale. Leur dernier projet était d’emballer le fleuve Arkansas, mais il n’a toujours pas vu le jour :

 

A  la frontière des arts et du cinéma, il y a les œuvres vidéo de Douglas Gordon, comme le film "Psychose" étiré sur 24 Heures. Ou mieux encore "La prisonnière du désert" de John Ford étiré sur … 5 ans. 

On pourrait aussi citer le film "The Clock" de Christian Marclay, où sur 24 heures, avec une précision folle, on a l’heure en temps réelle. Pour composer cette œuvre, Christian Marclay a orchestré des milliers d’extraits de film qui donne l’heure d’une manière ou d’une autre, puisés dans toute l’histoire du cinéma :

 

Au cinéma justement, on pourrait créer une nouvelle catégorie : le très long-métrage. Depuis 1931, c’est un film chinois qui tient l’affiche avec ces 27 heures.  "L'Incendie du monastère du Lotus rouge" est un film muet réalisé par Zhang Shichuan. 

Mais voilà qu’un Danois s’est mis en tête de pulvériser le record en 720 heures pour une nouvelle catégorie, l’Hyper Long métrage. Intitulé "Ambiancé", le film du danois Anders Weberg équivaut à 30 journées de projection non-stop. Ce qui, avouez-le, grille votre quota annuel de RTT. Le film, hommage à son fils sera bouclé pour 2020, mais avant de tenter l’expérience, nous ne saurions trop vous recommander de regarder le teaser qui fait déjà 72 minutes, la plus longue bande annonce de l’histoire du cinéma :

 

 

Et l’écrit dans tout ca ? Automatiquement, on penserait au chef d’œuvre de Marcel Proust, "La recherche du temps perdu". 7 volumes et un million et demi de mots selon notre ami le Guinness. Mais un autre ami tout aussi précieux, Wikipédia, nous parle d’un autre roman, autoédité, "Mariendbad my Love" de Mark Leach de 17 millions de mots… Le tout est de savoir si cette dernière oeuvre est un roman ou une simple performance.

Dernière màj le 8 décembre 2016